Arcadio Marcuzzi

Arcadio Marcuzzi

Homme |
Montreal

79
coéquipiers
18
abonnés


visites

Suivez-moi sur Twitter: @LeFooteur
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes Coéquipiers
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires

500 jours avant la Coupe du Monde

Vues: 1 vote

Les cônes orange qui paralysaient le Québec l’été dernier ne sont rien comparés aux chantiers qui encombrent les 12 villes hôtes de la Coupe du monde de 2014. Construction de stades, amélioration du transport urbain, modernisation des aéroports, la course contre la montre est commencée!

Et il faudra mettre les bouchées doubles puisque les travaux sont plutôt au ralenti. Selon les autorités, le manque d’argent et les problèmes d’expropriations et d’octrois de licences expliquent les retards. Mais pour certains journalistes brésiliens, ces excuses masquent la désorganisation du gouvernement.

Seulement deux stades sont prêts. Celui de Fortaleza, qui a cassé la glace ce dimanche lors d’un match du championnat local, et Belo Horizonte, qui sera utilisé pour la première fois le 3 février prochain. Ceux de Recife, de Salvador de Bahia et de la capitale Brasilia seront livrés dans les semaines à venir.

Le complexe du Maracanã à Rio sera totalement au point à la fin mai, à peine 15 jours avant la Coupe des Confédérations. À São Paulo, la prévision est que le nouveau temple de Corinthians soit terminé en décembre.

La situation est un peu plus critique pour les stades de Manaus, Porto Alegre, Natal, Curitiba et Cuiabá, où environ 50 % des travaux restent à faire.

Le Brésil a également l’obligation d’accélérer la modernisation de ses infrastructures. Selon les objectifs fixés en 2008, 35 des 86 projets de mobilité urbaine devaient être conclus à ce jour. Or, seulement deux sont actuellement achevés. C’est 5 % de ce qui était prévu. Même constat pour les installations aéroportuaires. Le processus de privatisation des aéroports retarde la rénovation de ces derniers.

Une grande fête déclenchant le compte à rebours des 500 jours avant le Mondial, et qui aurait servie à dévoiler l’affiche officielle de l’événement, devait se tenir aujourd’hui à Brasilia. Mais la présidente Dilma Rousseff l’a annulée en raison du tragique incendie qui a fait 231 morts, hier, dans une boîte de nuit de Santa Maria dans l’État de Rio Grande do Sul.

Une sélection à bâtir

À l’image de son pays, l’équipe brésilienne est toujours en construction. Le premier test de l’entraîneur Scolari, nommé pour succéder à Mano Menezes le 29 novembre dernier, se fera le 6 février prochain à Wembley lors d’un match amical contre l’Angleterre. Un match attendu qui sera marqué par le retour du gardien de but Julio César, de Ronaldinho Gaúcho, et d’un nouveau venu : le défenseur Dante du Bayern Munich. Sur les 20 convoqués, 6 évoluent dans des clubs brésiliens. Ronaldinho Gaúcho est l’unique joueur à déjà avoir remporté un titre mondial.

Gardiens de but : Diego Alves (Valencia, Espagne), Julio César (Queens Park Rangers, Angleterre)

Défenseurs : David Luiz (Chelsea, Angleterre), Leandro Castán (Roma, Italie), Dante (Bayern de Munich, Allemagne), Miranda (Atlético de Madrid, Espagne), Daniel Alves (Barcelona, Espagne), Felipe Luis (Atlético de Madrid, Espagne), Adriano (Barcelona, Espagne)

Milieux de terrain : Hernanes (Lazio, Italie), Lucas (PSG, France), Oscar (Chelsea, Angleterre), Ronaldinho Gaœcho (Atlético Mineiro, Brésil), Arouca (Santos, Brésil), Ramires (Chelsea, Angleterre), Paulinho (Corinthians, Brésil)

Attaquants : Neymar (Santos, Brésil), Hulk (Zenit, Russie), Luis Fabiano (São Paulo, Brésil), Fred (Fluminense, Brésil)

 

Feed

Renaud Dresse a dit...

C'est tout de même beau sur papier, je suis heureux du retour de Ronaldinho mon hall of famer!

Elie Pilon a dit...

Je pense que l'arrivée de la nouvelle génération en attaque et en milieu de terrain permettra au Brésil d'aspirer à se rendre loin au tournoi.

Neymar, Lucas, Oscar... Ils pourraient bien mener l'attaque brésilienne, non pas à de nouveaux sommets, mais à un niveau assez respectable.

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010