Jonathan Tremblay

Jonathan Tremblay

Homme | 32 ans
St-Paul-de-l'-île-au-noix

28
coéquipiers
3
abonnés


visites

Facile de voir si je touche mon but, 5 *, ca veut dire que j'ai raison, 2.5 *, ca veut dire que j'ai raison pis ca fait chier les gens.
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes Coéquipiers
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires

Le coeur de l'équipe.

Vues: 7 votes
155027_large

Pour qu’une équipe gagne, il faut plusieurs éléments: de bons joueurs, un bon coach, une bonne équipe de recruteurs et bien sur, un proprio qui aime le hockey. Mais on oublie souvent l’aspect mental des joueurs, le moral de l’équipe, la cohésion du groupe, le sentiment d’appartenance et aussi, le plus important, le coeur qui bat pour sa ville d’adoption.

Avec l’ancienne direction, il y avait ce sentiment de voir les joueur en chiffre et non pour toute les facette de leur jeu. Parfois, il ont eu la main heureuse, mais c’est aussi arrivé qu’il se soient profondément mis le doigts dans l’oeil. Les exemples sont nombreux comme un certain Gomez qui ne s’est jamais adapté a sa ville d’adoption. Les bon coup de l’ancien régime sont presque tous issu d’un seul homme Trevor Timmins, on a qu’à penser à un PK Subban ou un Alex Galchenyuk qui sont tous des choix fait dans le cadre du recrutement au sein de l’équipe. D’ailleurs, avec le changement de gouvernance, il est le seul à avoir garder son poste, preuve de son talent. D’ailleurs actuellement au sien de l’équipe ont a 11 joueurs issue du recrutement direct que l’équipe a fait au cour des années, il ne sont pas tous de l’ère Timmins mais ils ont tous le Ch en dedans.

Les tatoués.

Ceci étant dit, il faut rendre à César ce qui es à César, maintenant je vais droit au but. Je suis peut être le seul à remarquer le fait suivant mais au sein de l’équipe, il existe un noyaux de joueur qui sont ici depuis plus de 5 ans. Ces joueurs, on les connait et on les aimes, Markov, Plekanec, Price, Georges, et même Moen est à sa 5e année de contrat au sein de l’équipe. Ces joueurs ont tous un point commun, ils sont bien à Montréal et espèrent y rester. Moen a est à son meilleur avec le canadien et ses statistiques le prouvent. Georges avait été sous-estimé partout ailleurs et avait été aquis pour une bouchée de pain et depuis qu’il est avec la Sainte-Flanelle, il est un défenseur dominant et respecté. Price est issue du repêchage et aime Montréal (nous aussi on l’aime). Ces joueurs ont trouvé leur place ici et ont le ch tatoué sur le coeur.

Le retour du guerrier.

On ne peut pas passer sous silence le retour d’un joueur qui a toujours eu le Ch sur le coeur lui aussi, Françis Bouillion. Ce petit défenseur est un roc, un mur avec le caractère d’un pit-bull sur la glace. Un ancien qui revient à la maison et qui a toujours été apprécié par la foule. Il a été repêché à Montréal, il ne faut pas l’oublier!

Les fraîchement tatoués

C’est pas tout les joueur recruté qui trouvent leur niche dans la grande ligue, et ce ne sont pas tous qui ont la chance de rester avec leur premier clubs d’embauche. Chez le Ch, 11 joueurs sont issu du recrutement, Plekanec, Markov, Price sont issue du giron et ont fait leur preuves depuis longtemps. Bouillions est de retour, lui aussi d’ici et Weber a encore ses preuves à donner . Il en reste 5 nouveaux qui semblent ne pas vouloir laisser leur place dans le futur: Galchenyuk, Gallager, Subban, Pacioretty et Desharnais. Ces joueurs ont de toute évidence le Ch en dedans et le prouve chaque match qu’ils disputent.

Les Adoptions internationales

Diaz et Emelin sont issue des ligues européennes mais ne sont pas en reste à Montréal, Il sont déjà apprécié de la foule et leur jeu transpose leur intérêt pour la métropole québécoise. Ils ont leur place ici, souhaitons qu’ils restent car on les aimes!!

Les acquisitions

On a qu’à pense au Capitaine actuel Brian Gionta pour comprendre que même les joueurs de l’extrieur peuvent trouver leur niche parmi notre équipe. Cole en a fait de même et Prust, qui est en couple avec une québécoise et bien heureux de se retrouver auprès d’elle chaque nuit de match local. White est un joueur repêché lui aussi et il en démontre pas moins qui veut défendre son équipe même si il ne le fait pas toujours correctement, il reste un joueur de coeur. Bourque se réveil sous le contrôle de Therrien et démontre les aptitudes pour lesquelles il était reconnu autrefois. Pour finir, on ne met pas en doute le travail de Budaj mais ce n’est pas un gardien de la trempe de Price, il fait de son mieux.

L’inquiétude Eller, Kaberle et Armstrong

De tout les joueurs, ces trois joueurs donnent de drôle de signaux. Colby clamais tout haut que le Ch était son équipe d’enfance mais ne fais pas d’éclats sur la glace. Pour Eller, nous connaissons son talent mais parfois il nous donne l’impression qu’il ne se lie pas correctement au jeu de Therrien. C’est peu être du à la jeunesse mais espérons que ce n’est pas un joueur qui rêve à d’autre cieux car c’est ce genre de comportement qui peu ruiner une ambiance saine dans la chambre. Il se met peut être de côté mais gardons espoir car ces dernier match, il semble prendre le pli du nouveau Ch, celui du coeur. Pour Kaberle, c’est le silence radio, il est mis de coté, sûrement par manque d’intérêt et avec la méritocratie de Therrien, il restera souvent sur le banc.

Autour du Gardien

Sans gardien de but de Talent, nous ne pouvons pas espérer gagner et avec Carey Price, qui nous démontre un calme et une maturité déconcertante, nous sommes en bateau . Il est le coeur de l’équipe et autrefois, on disait, si une équipe perd, c’est la faute du gardien et si elle gagne c’est la grâce aux joueurs. Nous avons la chance d’avoir un grand gardien au centre d’une équipe Montéralaise qui prend tranquillement ses marques.

Le coeur est de retour au bercail et nous en sommes bien content. Ne vous en faites pas, ils ne sont pas mal cette année, il leur manque encore un peu de cohésion mais je suis sûr qu’ils démontrerons de belles surprise cette année.

Go Habs Go!

Feed

michel beaulieu a dit...

@Eric, je suis d'accord que Moen est pas un joueur d'impact surtout cette année mais svp, Georges est un des bons défenseurs défensif de la ligue.

Jonathan Tremblay a dit...

Oui effectivement, merci de préciser. REPÊCHÉ: MTL / ENTRÉE REPÊCHAGE 2006 RONDE: 3E (66E AU TOTAL)

donc 11 joueurs.

Jonathan Charron a dit...

White a été repeché par le CH en 2007 je crois.

3e ronde

Jonathan Tremblay a dit...

Merci Joelle, je fais de mon mieux.

Joelle Cyr a dit...

Bonjour Jonathan!

C'est un beau portrait de l'équipe que tu nous fait. Quand on regarde les joueurs qui proviennent du repêchage, on peut difficilement nier qu'il y a eu un problème de développement au sein de cette équipe. Ils sont si peu nombreux.

Ton billet a été proposé pour le carrousel du Grand club. Au plaisir de lire tes prochains textes!

Jonathan Tremblay a dit...

Tu semble oublier l'équipe de 1993 Éric. Une formation qui est entré par la porte arrièrre en série et qui a gagné grâce au Coeur que Demers leur avait donné. Il n'avaient rien d'exeptionnel dans ce club làa et ils ont gagné quand même. S'il se rendent en série tu comprendra que la notion de coeur a toute son importance. Ce que je vois par rapport à l'an dernier c'ets que les joeur jouent pour leur club. Elle n'est plus remplis de joueur comptable qui ne regarde que le salaire qu'ils ganent. un gros joueur a souvent cette attitude. Avec le contexte actuel et le plafond. l'équipe que l'on a est de bonne qualité. Il ne leur suffit que de se rendre en série.

Eric Martin a dit...

Tatoué...expression fantasmagorique mais sans aucun sens. Le tatouage ne te fait pas gagner des matchs. Je préfère de loin un mercenaire talentueux qui me fait gagner qu'un 'tatoué' qui se donne mais sans résultat. Je n'ai rien contre Gorges ou Moen mais ils ne sont pas assez talentueux pour qu'on les considère dans l'équation qui va aboutir à la coupe Stantley....même s'ils sont tatoués. Le coeur de la présente équipe est en arythmie cardiaque. Le coeur de celle qui va nous amener à la coupe: Price, Subban, Pacioretti, Galchie, Gallagher, Tinordi, Beaulieu et le futur choix.

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010