Frédérick A. Lavallée

Frédérick A. Lavallée

Homme | 33 ans
Montreal

221
coéquipiers
60
abonnés


156744 visites

Demain, avant-dernier billet de ma série. À l'ordre du jour : la Finlande. ;)
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires

L'Impact d'une bougie d'allumage...

Vues:443 6 votes
136726_large

Un soir, quelque part en 1988, j’ai regardé le Canadien défaire les Whalers avec mon père dans le salon. Mes parents allaient se séparer bientôt et je me souviens de cette belle soirée passée avec mon vieux. Il n’y en avait pas des tas, mais les bonnes étaient bonnes, en tout cas! :)

J’ai commencé par suivre le Canadien, puis je suis tombé en amour avec le hockey en général quand j’ai connu les Gretzky, Lemieux, Bourque et Roy, entres autres…

Puis, graduellement, les autres équipes de la LNH, et même une petite saucette en hockey mondial…maintenant, je suis un fan de hockey avant tout, mais mon équipe demeure le Canadien. Mais soyons francs, sans le Canadien pour ’’partir’’ le tout, je ne sais pas si le hockey aurait eu autant de chances de me passionner…


Une photo d’Andres Gallaraga en action dans le bel uniforme bleu poudre des Expos…

J’ai aussi joué au baseball durant huit merveilleuses années. Je me souviens des Expos bleu poudre de ma jeune enfance et les vieux joueurs comme Tim Wallach, Wallace Johnson, Hubie Brooks et Nelson Santovenia! Puis, j’ai commencé à suivre les Jays aussi, et à m’intéresser un peu plus au baseball en général.

Encore là, j’ai eu mon ’’starter’’, comme on dirait en anglais. Bien que les Expos ne soient plus de ce monde en 2012, je garde un oeil (très!) distant sur les activités des LMB et j’ai quand même mes favoris : les Mets et les Red Sox. ;) Mais ce sont les Expos qui ont tout initié…

J’ai commencé à m’intéresser au soccer, ou ’’foot’’ partout ailleurs dans le monde, lors de la Coupe du Monde de 1998, en France. J’ai suivi la compétition avec intérêt et j’ai adoré suivre l’équipe française jusqu’au bout. C’était plaisant de voir tous ces pays différents s’affronter dans un des jeux les plus simple du monde…les stratégies, les mentalités, c’est intéressant…

Je savais qu’on avait eu le Supra Montréal, puis l’Impact, qui avait tout remporté en 1994 avec son entraîneur Valerio Gazzola ( si ma mémoire est bonne! Pas de recherche ici, juste du ’’feeling’’! ). Dès 1998, j’ai commencé à m’intéresser de façon extrèmement modeste à l’Impact….

Je suis même allé les voir lorsqu’ils ont joué au…soccer intérieur! Une drôle d’expérience, si vous voulez mon avis, mais ça faisait un pas pire spectacle ’’live’’ auquel assister.

Mais même si j’aimais le soccer, le fan de hockey en moi se disait : ‘’Ouache…des passes, des passes, et encore des passes. Des matchs nuls de 0-0….bof!’’

Mais j’ai continué de suivre avec une certaine assiduité la Coupe du Monde en 2002, 2006 et 2010. Et pour une première fois dans ma vie, j’avait un petit attachement…depuis 2004, je sors avec une femme qui est à moitié espagnole! Bon, je n’en parle pas un traître mot et sans vouloir être plate, le suédois et l’allemand m’intéressent davantage! ;)

Mais ça m’a permis d’en connaître un peu plus sur le soccer espagnol…et donc, ça a ouvert encore ma culture sur le ’’foot’’…

Pourtant, j’avais de la misère à suivre le soccer d’ailleurs. Du beau jeu rapide et technique en Italie, en Angleterre, en Espagne, en France….mais incapable de m’identifier à des joueurs ou des équipes.

Mais je suis comme ça, fidèle et loyal, et je crois que ce que j’avais besoin, c’était d’une équipe de soccer professionnel qui allait jouer chez nous. Parce que mon intérêt du sport passera d’abord et avant tout par la découverte des joueurs de mon équipe et de leur histoire, puis ensuite de leurs équipes antérieures…puis des ligues d’ailleurs.


Le Capitaine Arnaud vient de compter et je suis debout en train d’exploser de joie dans mon salon…après le but d’Iniesta en finale de Coupe du Monde 2010, c’est de loin le but qui m’a le plus marqué au soccer…

Mais hier, j’ai été convaincu. Les puristes diront, et avec raison : ‘’ Prfffft. C’est bien meilleur en Italie ( ou France, ou Allemagne, ou Espagne, ou Brésil…insérer un des nombreux pays de votre choix! ) ! ‘’ Facile à dire quand vous avez toutes ces belles équipes dans vos cours! ;) C’est comme dire à un Européen fier du hockey de son pays ( du genre l’Autriche ou les Pays-Bas ) que bof, comparé au Canada, c’est de la merde!

‘’Of course!’’ comme on dirait en anglais! Le Canada est un pays bien plus développé en hockey que les pays nommés çi-haut, et il en est de même pour le foot dans les pays forts versus celui d’ici!

Je suis fier d’assister aux premiers pas d’équipes canadiennes en MLS et j’espère voir l’Amérique du Nord s’améliorer dans ce sport. Nous apprendrons des meilleurs et nous nous élèverons! ;)

Et c’est tellement meilleur que la USL! Et regarder les pleines 90 minutes d’un match avec l’excitation de voir l’Impact compter…ou la peur de voir l’autre équipe faire de même est très excitant. On dirait une prolongation des séries au hockey! Les victoires sont très importantes en raison des trois points et n’y a pas 80 matchs comme au hockey, donc chaque match, chaque victoire, chaque but devient tellement plus crucial.

J’admets mon tort, fans de foot! Ça me prenait une équipe pour embarquer, ça me prenait quelque chose pour allumer la flamme. Peut-être ne suis-je pas encore totalement un vrai fan de ce merveilleux sport, mais pour l’instant, je vibrerai au rythme de coups de têtes, des corners, des tirs cadrés et des tacles vicieux sur lesquels les arbitres ferment parfois les yeux ( ça, c’est comme au hockey!!! ). Petit à petit, j’apprendrai à apprécier le ballon rond, promis! ;)

Le Stade est à quelques pas de chez moi, et j’ai regretté que les Expos n’y soient plus quand j’ai déménagé dans le coin. Maintenant que l’Impact y est et que nous avons un deuxième sport professionnel d’envergure à Montréal, j’embarque. Ne ratons pas cette chance de pouvoir se mettre sur la carte du soccer nord-américain, et d’attirer de bonnes têtes de foot partout dans le monde!

Cet été, il y aura des Samedis d’Impact!!! ;)

Et c’est pas grave qu’ils perdent deux ou trois ans, il ne faut pas virer fou, c’est une équipe d’expansion! Qu’ils repêchent bien, qu’ils se trouvent une identité et qu’ils fassent les séries dans trois ans, bien armés!

S’ils ont du bon succès avant, tant mieux. Mais soyons patients, de grâce! ;)

Bonne saison!

Feed

Philippe Deschenes a dit...

Vraiment superbe article. Tu décris vraiment le processus des nombreux nouveaux amateurs de foot au Québec. Le foot est un sport qui est apprécier des gens cérébraux, un sport très intelligent.

Qui plus est, je crois moi aussi que ce qui m'a vraiment attirer vers ce sport, cest que tout les faits (buts, victoires, défaites, erreurs, championnat, etc.) ont un impact tellement plus important que d'autres sports comme le hockey (je reste toutefois un fan du CH).

J'aime aussi d'avoir l'opportunité d'avoir pour ainsi dire trois championnat potentiel dans une seule saison (championnat MLS, championnat canadien et Ligue des champions).

Quand tu y penses, la structure de ce merveilleux sports nous permet même d'espérer un jour jouer contre des clubs comme le FC Barcelone, Manchester United etc. à la Coupe du Monde des Clubs!

Quand tu constates tout cela, la coupe stanley a soudainement l'air plus petite...

Mathieu Charron a dit...

La prochaine étape pour le Québec est une équipe de NASL à Québec question de bien partir la base.

Steven Grenier a dit...

Excellent billet, j'ai toujours été un grand fan de soccer évoluant dans des niveaux élites de 8 à 18 ans.

J'ai adoré ta comparaison avec le hockey....La MLS devient un peu la KHL du hockey, les vieux routiers et les anciennes vedettes viendront finir leurs carrières en MLS question de faire un coup d'argent un d'étirer leurs carrières!

Mais le niveau reste excellent et voir des joueurs tels Matteo Ferrari avec l'uniforme de l'Impact, ca fait ma joie!

De plus, Joey Saputo mets beaucoup l'emphase sur le QUÉBEC! Hier lors des hymnes nationaux, c'était un drapeau québécois et non canadien! Le fleur de lys est représenté clairement sur le logo aussi!

bon billet!

Frédérick A. Lavallée a dit...

LOL...ça serait vraiment capoté pareil!!! ;)

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010