lekurosawa

lekurosawa

Homme | 38 ans
St-Hyacinthe

41
coéquipiers
37
abonnés


91011 visites

Allez L'Impact!
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes Coéquipiers
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires

USA-Canada: le massacre annoncé n’a pas eu lieu

Vues:716 2 votes
154283_large

Mardi matin au camp d’entraînement de l’Impact le milieu Patrice Bernier n’a pas voulu se mouiller à prédire le score du match entre les USA et le Canada, il a toutefois souhaité espérer ne pas voir son pays se faire humilier. Parce qu’une humiliation était vraiment possible, d’un coté les USA qui sont , résultats à l’appui, bien meilleur que nous, de l’autre une formation canadienne qui ne ressemble à rien de ce qu’on a vu auparavant. Sauf que des fois la logique prend simplement une tangente qu’on n’avait pas prévu. C’est comme ça que le Canada a réussi à contenir les efforts maladroits des USA pour récolter un autre match nul de 0-0 face à nos voisins du sud.

Honnêtement j’espère que vous n’avez pas regardé ce match. Il y avait là de quoi vous faire haïr le soccer. C’était le match typique du mois de janvier entre deux équipes qui sont hors saison. On n’a pas vu de construction, pas vu de beau jeu, on a vu beaucoup d’approximations. Au final les vertes recrues canadiennes n’ont pas en trop de misères devant des Américains qui ont fait une parfaite démonstration de ce qu’est la possession stérile. Être un citoyen américain je me poserais de sérieuses questions sur mon club.

Du coté canadien la paire de Dejan Jakovic et Nana Attakora Gyan a bien fait. Ils ont été comme le bambou, ils ont plié un peu, mais n’ont pas cassé. Le seul québécois du club, Jonathan Beaulieu Bourgault a été correct lui aussi. Il évoluait à la position de milieu défensif et je ne me rappelle pas avoir entendu son nom de la soirée. Ça doit vouloir dire qu’il n’a pas fait d’erreur. Par contre du côté offensif on n’a rien vu, ni de sa part ni de la part des autres. De Rosario a bien eu une chance en début de partie, mais c’est à peu près tout.

Ce qui sera réellement intéressant à suivre c’est de voir quelle trajectoire prendront les joueurs canadiens suite à ce camp. D’un côté il y a les joueurs qui sont sans club, Beaulieu Bourgault, le gardien Simon Thomas, et le milieu Evan James. Ont-ils réussi, avec ce camp, à attirer l’attention d’un club? Puis il faudra aussi surveiller Mason Trafford qui a un essai avec les Sounders de prévu à son horaire et Nana Attakora Gyan qui est aussi en négociation avec la MLS pour la saison 2013. Il sera aussi intéressant de voir si certains des joueurs présents la semaine dernière sont du match contre le Japon en mars prochain et avec quel entraîneur ils se retrouveront. En attendant, le Canada peut maintenant se tourner vers les choses plus sérieuses telles les qualifications pour la coupe du monde U20 de cet été.

Mon haïku pour le match d’hier parce qu’il faut bien rester zen:

Les moutons? c’est terminé,
À l’avenir pour m’endormir,
Je compte les Américains et les Canadiens

Feed

Jason Lefebvre a dit...

5***** !!!

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010