Amateurs de boxe, programme double pour vous aujourd’hui : dès 14h00, Ricky Burns mettra son titre WBO des légers en jeu face à Terence Crawford. À 21h30, Julio Cesar Chavez Jr tentera de se racheter après sa victoire controversée face à Brian Vera en affrontant à nouveau le guerrier texan. Rejoignez le clavardage en direct . Bonne boxe!


Pour le match entre le Canadien et les Maple Leafs, c’est dès 19h00, ici

Nathan Mailloux Brochu

Nathan Mailloux Brochu

Homme | 19 ans
Plessisville

209
coéquipiers
49
abonnés


visites

Parenteau-Bourque et la recherche du scoop
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mur de commentaires

Une excellente rencontre, mais...

Vues: 3 votes

Aparté: C’est le prototype que j’ai offert à mon rédacteur en chef pour l’un des nombreux journaux étudiants au Cegep de Jonquière. L’article est sur l’équipe des Voyageurs de Saguenay qui en étaient à leur dernière rencontre cette année. Merci de la compréhension. Fin de l’aparté

Une excellente rencontre, mais…

La table était mise pour le quatrième affrontement entre les Voyageurs de Saguenay et les Diamants de Québec. Après 3 rencontres dominées largement par l’équipe de la Ville-Reine, les partisans locaux espéraient un revirement de situation. Avant de passer au compte-rendu de ce match, faisons un bref survol des parties ultérieures, ainsi que du classement de l’équipe locale lors de la saison régulière.

Léger survol

Les séries éliminatoires débutèrent pour ces deux équipes avec une victoire de 9 à 3 par Québec. Au total, 19 coups sûrs furent enregistrés, dont 9 pour la formation des Voyageurs. Lors de la seconde partie, Québec enregistra pas moins de sept points en route pour une seconde victoire consécutive par la marque de 7 à 3. Encore une fois, Québec bat Saguenay au chapitre des coups-sûrs. Effectivement, l’on en compte six pour l’équipe qui visitait cette soirée du samedi 27 août 2011, comparativement à cinq pour les locaux. C’est alors que vient le temps de spécifier le résultat de la troisième rencontre... 5 à 0, domination sans équivoque encore une fois pour l’équipe championne de la saison régulière. Pas étonnant d’ailleurs que cette même formation eut « balayé » les cinq matchs les opposant aux Voyageurs. Un total de 48 points furent marqués en l’espace de cinq parties distinctes pour les Diamants, et seulement 22 pour l’équipe de Saguenay.

Peu de gens donnait ne serait-ce qu’une mince chance de remporter cette série pour les derniers accédés pour une place en séries. En effet, les Voyageurs terminèrent huitième au classement général, avec un cumulatif de 21 victoire et 29 défaites. 13 victoires à domicile et 8 à l’étranger. Quand l’on regarde la fiche lorsque l’équipe joue dans leur endroit, ce n’est pas trop pire, avec une une moyenne d’un peu plus de .500. Mais ça se gâte quand vient le temps de jouer à l’extérieur... 8-17.

Mention honorable d’avant-match

L’équipe bantam qui représentait notre province lors des Jeux canadiens (De Baseball) détrôna la formation championne des dernières éditions, l’Alberta. Un cumulatif parfait pour notre cohorte de cette année qui peut nous rendre fier. D’autant plus que quatre joueurs viennent de notre coin! L’on forme de bons joueurs en région.

Voici maintenant le résumé de la rencontre du mardi 30 août 2011. J’espère que vous apprécierez autant que j’ai adoré assisté à ce match.

En première manche, rien ne se produisit des deux cotés.

En seconde manche, Patrick Chabot tente d’épingler le coureur en position de vol au premier but mais exécute un mauvais relais, ce même coureur se rend au deuxième but. Chabot se reprend en attrapant un ballon au dessus de sa butte, mais relaye mollement au deuxième but, sans trop de dégât toutefois. Par la suite, le receveur Nicolas Laviolette désire retirer le coureur en tentative de vol mais rate également son lancer vers son coéquipier au troisième coussin Kevin Lafrance. Heureusement, le voltigeur de gauche se tenait derrière et récupéra la balle pour arrêter l’hémorragie. Au bâton du coté des Voyageurs, rien à signaler toujours. En tout, dans cette manche, les Diamants laissèrent 1 joueur sur les sentiers.

La troisième manche fut l’affaire des Voyageurs... Mais voyons comment Québec s’est débrouillé. Les Diamants sont inactifs ou presque dans cette demie-manche, n’exécutant qu’un simple, mais ça s’arrête là. 1 joueur abandonné sur le terrain. Les Voyageurs, eux, se réveillent enfin. Après avoir vu Pierre-Alexandre Tremblay se faire retirer au bâton, 2 joueurs ont pu se rendre sur les coussins, tous deux en position de marquer. Comme de fait, le #7, Philippe Lemieux, réussit un double bon pour deux points. Se faisant, l’équipe de Saguenay prit l’avance 2-0 après trois manches complètes de jeu. La formation saguenéenne laissa un coureur au premier coussin.

La manche la plus productive pour les deux équipes en présence est sans aucun doute la quatrième. Pour débuter, le lanceur Patrick Chabot donna deux buts sur balles consécutifs aux frappeurs de la Ville-Reine. Par la suite, ce même lanceur exécuta une feinte illégale, ce qui accorda un but automatique à chacun des coureurs sur les sentiers. Par la suite, ce qui devait arriver arriva, David Beaulieu frappa un simple, également bon pour 2 points, pour égaliser la marque 2 à 2. Cependant, après un troisième but sur balle d’offert aux Diamants de Québec, un événement survenu. En effet, une claque en apparence impossible à capter se retrouva dans la mitaine du voltigeur de champ gauche des Voyageurs suite à un plongeon formidable. Après un relais au lanceur, des partisans crièrent à tue-tête « Au deuxième! », puisque le coureur qui se trouvait au troisième but avait devancé l’attrapé. Le lanceur effectua son relais au second coussin pour obtenir le double-jeu, mais l’arbitre déclara le joueur sauf. Indignation chez les entraineurs, avec raison, puisque le joueur demeurait alors en position de marquer. Par contre, une consultation chez les officiels démarra, ce qui permit de conclure au retrait du coureur du troisième but... toutefois pas accordé aux joueurs locaux. Alexandre Villeneuve, lanceur partant des Diamants, cogna un simple pour obtenir un point produit. La marque après 4 manches et demie de jeu, 3-2 en faveur de la formation de la Capitale.

Au tour des Voyageurs de se présenter à la plaque. En retard d’un point, le #57 prit les choses en main! Après un simple, il vola le deuxième but en apparence aisée. Kevin Lafrance s’amena par la suite au bâton et frappa sur un optionnel, heureusement bon pour un point! C’est l’hystérie au Stade Richard-Desmeules, les Voyageurs égalisent. Pour un léger sommaire concernant les joueurs laissés sur les sentiers, les Diamants en eurent trois.

Notons que ce fut la dernière manche du lanceur Patrick Chabot en tant que joueur de l’équipe de Saguenay. Il demeura sur la liste de frappeurs mais ne fit plus d’apparition sur le terrain.

En cinquième manche, ce fut le calme après la tempête. Un seul double aura été frappé par les Diamants, mais aucun joueur ne se rendit en position de marquer vraiment. Après une magnifique souricière entre le deuxième et troisième but, le #11 fut retiré. Par la suite, après un lancer du lanceur – Dans la zone de prise – le receveur Nicolas Laviolette relaya la balle au premier but, pour épingler le coureur. Superbe jeu défensif de la part des Voyageurs. Rien ne se produisit du coté de l’équipe en blanc au bâton.

En sixième manche, rien du tout s’offrit aux spectateurs sur place. La pression se fit énorme au Stade, alors que la fin de la rencontre approchait à grands pas.

La manche ’’cruciale’’ arrive enfin, ou presque. Les Diamants furent muselés par le releveur Kevin Lafrance, n’accordant qu’un simple à la formation en visite cette soirée là. La foule retient son souffle, c’est peut-être la chance pour l’équipe de Saguenay de remporter la victoire... Le #15 (Encore lui) Kevin Lafrance s’amena au marbre pour s’élancer... ce qu’il fit avec brio. Un double le mena au second coussin. Par la suite, il vola le troisième but, il se retrouva en position favorable pour la victoire! Un simple coup sûr à l’avant-champ aurait mit fin au match... Ça ne se produisit pas. Après un but sur balle, deux joueurs furent retirés, l’on revient à la case départ à Jonquière. Une manche de prolongation sera nécessaire... Une seule.

L’équipe locale devait alors se relever les manches en huitième et conserver un léger brin d’espoir de réussite à la maison. Cependant, l’inévitable survenu encore une fois. Le manque d’opportunisme tua la formation saguenéene, qui s’inclina 4-3 face à Québec devant plus de 300 personnes qui s’étaient déplacées pour finalement assister à la dernière rencontre des Voyageurs.

Au total dans cette partie, les joueurs de la Capitale laissèrent 12 joueurs sur les sentiers, comparativement à trois pour les Voyageurs. Huit coups sûrs furent récoltés pour Québec et cinq pour Saguenay. Deux erreurs sont survenus chez les deux équipes présentes sur le terrain.

Rapport lanceurs

Partants pour les 2 équipes

Alexandre Villeneuve = Qc 6RB/2BB 3 points mérités (6 manches lancées)
Patrick Chabot = Saguenay 5RB/7BB 3 points mérités (4 manches lancées)

Releveurs

Qc = Jean-François Soucy (G 1-0) 0pm … 3RB/1BB (2 manches lancées)
Sag = Kevin Lafrance (P 0-1) 1p, 0pm … 2RB/1BB (4 manches lancées)

Malheureusement, même avec la rage au coeur, notre équipe fut incapable de remporter un seul match dans cette série balayée par Québec. Cependant, l’avenir s’annonce rose pour la formation locale de la région alors que quelques joueurs quittent, dont le lanceur Patrick Chabot. Du renouveau s’amène certainement dans ce beau petit coin de pays. L’on ne se souviendra pas de la cohorte qui a baissé les bras, mais bien de celle qui se sera battu jusqu’à la toute fin, même si les chances se faisaient presque inexistantes. À l’année prochaine, nos Voyageurs.

Note: Simon Roy Des Rivières m’a donné beaucoup d’info à corriger dans le texte plus haut, merci de la compréhension

Feed

Nathan Mailloux Brochu a dit...

ps: Il sera coupé d'à peu près 700 mots dans la version finale, ça vous donne une idée du "prototype" ;)

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010