Simon Servant

Simon Servant

Homme | 27 ans
St-Eustache

93
coéquipiers
60
abonnés


visites

140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes Coéquipiers
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires

Yakupov, dans l'excès et l'allégresse

Vues: 7 votes

Bonjour à tous les blogueurs et à toutes les blogueuses du Grand Club.

Jeudi soir, en revenant de l’université, je me suis installé pour regarder la troisième période de l’excellent duel opposant les Kings de Los Angeles aux Oilers d’Edmonton. Je l’avoue sans gêne, j’ai un très gros parti pris pour ces derniers et je peux même affirmer qu’après le Canadien, c’est ma deuxième équipe favorite depuis au moins 15 ans.

Avec 4,7 secondes à faire au match, Nail Yakupov sème l’hystérie au Rexall Place en créant l’égalité 1 à 1 seulement quelques minutes après avoir vu son équipe se faire refuser un but de façon douteuse.

Les Oilers l’ont emporté, mais ce qui aura retenu l’attention le lendemain, c’est la célébration pour le moins spectaculaire du jeune russe.

L’exubérance a un nom

Pendant toute la journée d’hier, je me suis dit que ça ne valait pas la peine de discuter de ça, qu’un peu tout le monde y mettrait son grain de sel dans un texte étoffé, mais non. Alors qu’au Canada anglais, on en discute et on se questionne sur le sujet, ici, à Montréal, on parle encore de P.K. Subban et on effleure la question très sommairement. Comme s’il n’y avait que le tricolore dans la LNH…

Ce qui s’est produit jeudi soir en a dérangé plusieurs et le débat semble relancé à savoir si des célébrations du genre ont leur place dans la LNH. N’oubliez pas qu’au football, on pénalise les célébrations excessives.

Sauf qu’il faut d’abord connaître le client. Nous n’avons pas à regarder bien loin pour voir que l’attaquant des Oilers traîne avec lui la réputation d’être une personne très expressive. Son compte Twitter (@Nail10_1993) en est la preuve. Il y est d’ailleurs un peu devenu une risée grâce à ses longs émoticônes de 15 parenthèses, signifiant un bonhomme sourire, faisant en sorte que même ses coéquipiers ne se gênent pas pour rigoler un peu à ses dépens.

Il n’en est pas à ses premières frasques du genre. Lors de son passage dans les rangs juniors, à Sarnia, Yakupov n’hésitait pas célébrer de façon flamboyante et en combinant talent et jeunesse, c’est tout ce qu’il y a de plus normal. Cependant, le tout s’est poursuivi au camp de développement des Oilers, puis dans la KHL et finalement dans la LNH. Ses célébrations font les délices de Youtube et que l’on aime ou non, ça alimente les discussions.

Une chose est sûre, on ne peut pas douter de la sincérité de ses actes, il est réellement heureux et profite du moment. Je ne pense pas qu’il fait tout ça pour narguer ses adversaires. Du moins, je l’espère…

La modération a bien meilleur goût

Je vous parle de Nail Yakupov et de sa célébration depuis le début de mon texte, mais peut-être n’avez-vous pas été en mesure de la voir. Alors la voici :

Premièrement, je dois dire que je ne suis pas un très grand partisan des célébrations exagérées de la sorte. Je n’en fais pas moi-même et je trouve que c’est un manque de respect pour l’adversaire. Toutefois, il y a des moments pour les faire et où je suis prêt à dire que c’est “approprié”. Cette séquence en faisait partie.

Il faut comprendre que le hockey demeure un sport d’émotions et que dans le feu de l’action, il est possible que ces dernières prennent le dessus sur ce qu’on pourrait appeler la raison. Personnellement, voir un adversaire glisser de cette façon devant moi à 6-0, pas convaincu que je ne serais pas allé lui payer une petite visite à l’autre bout. Et j’espère qu’il s’en serait attendu.

En prolongation ou dans un moment aussi névralgique, alors que l’équipe venait de se faire refuser un but en fin de match, je crois que ce sont des moments où l’émotion peut prendre le dessus.

Certains amateurs avaient reproché à P.K. Subban, lorsqu’il avait marqué ses deux buts en prolongation, d’avoir manqué un peu de respect à l’adversaire, mais pour ma part, ce que je considère un manque de respect, ce sont des célébrations stupides de bâton en feu à la Ovechkin ou encore pire, pointer un adversaire avec son bâton à la Artem Anisimov. Pour moi, c’est la limite à ne pas franchir. Si quelqu’un de mon équipe décidait de faire ça après un but, je serais gêné et j’irais même jusqu’à lui dire de se “modérer les transports” un peu. C’est très bien de célébrer, mais la modération a bien meilleur goût dans mon cas.

Un phénomène européen

Depuis quelques années, on semble noter de plus en plus d’actions du genre et c’est à se demander si l’arrivée de bon nombre de joueurs européens peut en être une cause. Ce n’est peut-être qu’une coïncidence, mais la question se pose tout de même.

Sans vouloir nécessairement avouer que c’est un phénomène qui est beaucoup plus répandu en Europe, nous voyons régulièrement des joueurs se lancer dans les baies vitrées ou se sauter dans les bras en empilade comme au soccer. La LNH en voit un peu plus souvent depuis le retour du lock-out de 2004-05.

Je ne veux surtout pas dire que ceux-ci ne devraient pas le faire, au contraire, mais il faut quand même souligner que les joueurs nord-américains ont l’air d’avoir une certaine retenue à ce niveau. Ce n’est pas nécessairement une bonne chose et ça amène des situations où des jeunes plus excités en viennent à déranger les vieux routiers qui ont joué dans une époque où il ne fallait pas faire un geste de travers.

Un but important demeure un but important. Que l’on s’appelle Daniel Brière ou Jaromir Jagr, en passant par P.K. Subban ou Alexander Radulov, j’imagine qu’il faut avoir ça en dedans. Si vous n’êtes pas de nature expressive, le fait d’être européen ou non n’y change rien. Malgré que les Russes ont peut-être une longueur d’avance à ce niveau.

Une jeunesse moins coincée

Parlant des jeunes, depuis quelques années, les experts se plaisent à dire que la LNH est maintenant une ligue de jeunots et que ces derniers deviennent les nouvelles têtes d’affiche, au grand plaisir des amateurs et des commanditaires.

Ce vent de fraîcheur est visible notamment grâce aux Crosby, Malkin, Ovechkin qui mènent la nouvelle garde formée des Tavares, Eberle, Stamkos ou Giroux, entre autres. Jusqu’à cette saison, l’âge moyen de la ligue avait diminué de façon constante lors des cinq dernières saisons.

Peut-on affirmer que les célébrations spectaculaires résultent d’un manque de maturité?? Je ne serais pas prêt à dire ça. J’opte plutôt pour l’option que les jeunes vivent pleinement leur rêve et ne se gênent pas pour le montrer et l’exprimer. Que cette relève est probablement moins coincée que les “mononcles” qui jouaient déjà au tournant du siècle.

Est-ce que les bonzes de la LNH feraient une bonne affaire en réglementant tout ça un peu comme le fait la NFL?? Évidemment que non. Pour une des premières fois depuis des lunes, les partisans s’identifient à ces jeunes joueurs et vont jusqu’à envoyer leurs photos en train de faire du « Landeskoging » ou du « Yakupoving ». C’est vendeur et, surtout, c’est profitable pour une ligue qui manque cruellement de savoir-faire en termes de ressources humaines…

Bref, la morale de cette histoire est plutôt simple, les célébrations ont leur place dans le monde du hockey sans pour autant que ça en devienne maladif. Pourquoi ne pas célébrer tout ça autour d’un bon pichet?? Et si on glissait jusqu’au bar pour le payer??


1 Et vous, comment avez-vous trouvé cette célébration??

Crédit photo : 1 Tumblr

Feed

Simon Servant a dit...

@ Vincent LeBel :

Je ne pense pas que l'âge a à voir avec cette "mentalité", mais une chose est sûre, les plus jeunes sont très expressifs et ce n'est pas une mauvaise chose. Comme tu dis, l'historique du match est à prendre en considération.

Merci aussi pour les bons mots, c'est vraiment très apprécié. Il y a beaucoup de politique dans le domaine. Pas toujours ceux qui sont talentueux et qui connaissent les sports qui ont leur chance. Je ne dis pas que c'est nécessairement mon cas, mais je sais ce que je vaux et j'avais eu de très bons commentaires lors de mon passage à RDS.

Je te souhaite bonne chance aussi. Il n'y a pas beaucoup de places et c'est assez "compétitif" comme domaine, mais j'essaie de toujours aider les plus jeunes.

Vincent LeBel a dit...

Personnellement, j'adore voir un gars comme Yakupov célébrer ainsi (puisque j'ai seulement 17 ans, j'ai possiblement cette "mentalité"). Évidemment, la modération à bien meilleur goût et j'aurais vraiment détesté le voir faire ça si l'historique du match n'était pas ainsi.

Cela dit, j'ai adoré ton texte et j'approuve les propos de Philippe Legault! Je lis souvent tes billets et même si je ne prends pas souvent le temps de les commenter, je dois te dire que j'adore ta façon d'écrire.

De plus, je veux devenir journaliste sportif, tout comme toi et je trouve que ce genre de chroniques aurait plus leur place que bien d'autres signés par des "gros noms" sur divers médias. Bref, bravo et bonne chance de te trouver une belle "job" comme journaliste aussitôt que tu le pourras ;)

Simon Servant a dit...

@ Philippe Legault :

Pas mal touché par ton commentaire. Ça veut dire beaucoup pour moi, qui étudie pour devenir journaliste sportif.

D'accord avec ton commentaire aussi. Je vais laisser respirer le jeune un peu.

Merci.

Philippe Legault a dit...

Franchement tu viens de nous livrer un très bon texte. La structure et la cohérence était au rendez-vous. Plus intéressant que certains éditorialistes dont je ne prendrai pas la peine de nommer. De mon côté, Je suis assez ouvert aux célébrations. Même si de traverser la patinoire au grand complet était de trop pour moi, on va toujours bien donner le bénéfice du doute à Yakupov. Donnons lui un peu de temps pour mieux se faire connaître, pour en apprendre plus sur sa personnalité. Le temps démontrera les réelles intentions du jeune sur cette célébration.

Aux plaisirs de te relire

Simon Servant a dit...

@ Alfred Vega :

Everything I write is important to me because i'm studiying to become a sports journalist. I don't want to post something that isn't interesting and/or false so i'm working hard on them.

I agree with you. People are never happy, especially when something like this happens. I do remember how boring Kamensky was after a goal. To me, it's ok to celebrate a goal but timing is the key. You don't want to disrespect your opponent. In this case, it was a really important goal and he had the right to showboat a little. He's young too, he'll learn sooner than later.

Thanks for your comment.

alfred vega a dit...

@ Simon Servant , thanks I appreciate the time you taking on doing your personal blogs.

myself, I don't understand why there is so many fans , t.v. reporter, medias that get offended over Nail Yakupov personal celebration after he scores a goal. I think people are just never happy.

do you remember valeri kamensky in the 90's? after he would score a goal he wouldn't express any feelings and people would complain about that too.

now the kid's (yakupov) 18 years old and we complain because he butters it up too much.

C'mon lets give the kid a time-out... after all, Canada & the UU.SS are free countries and he has the rights to express himself after he scores a goal ... regardless... he is a gifted athlete., so why not?

sanslarondelle a dit...

@Simon Servant: tu ne connais pas les Ice Peacock de Kalamazoo, hahaha.

Faut savoir rire de temps en temps et d'ailleurs ton message est sur les célébrations alors relaxe et célèbre la partie de cette après-midi, les ailes de poulet, les chips et le Super Bowl.

Stéphane Garneau a dit...

Des gestes individualistes, pour un sport d'équipe!Une autre éventuelle dynastie à Edmonton?

Simon Servant a dit...

@ Sanslarondelle :

Un p'tit comique... À Montréal, c'est le CH qui compte, effectivement, mais le CH n'est pas le centre de l'univers. Il y a d'autres équipes dans la LNH. Aussi surprenant que ça puisse te paraître. On n'en entend pas toujours parler à l'Antichambre, notamment...

On sait tous que c'est le but qui compte, mais la question est que la célébration doit être fait dans le respect de l'adversaire et avec bon goût. On n'est pas en prison tout de même...

Pour le soccer, tu as raison.

sanslarondelle a dit...

@Simon Servant: il est évident qu'à Montréal c'est le CH qui compte !!!

Veux-tu qu'on s'intéresse aux Ice Peacock de Kalamazoo, misère ???

C'est le but qui compte et non les célébrations qui suivent.

Il semble qu'au soccer en Europe où les buts marqués sont rarissimes, il y ait plus de célébrations d'où peut-être la provenance de cette tendance ?

Simon Servant a dit...

@ Jackbauer666 :

À Montréal, il n'y a que le Canadien qui compte. Pas pour rien qu'ils ont parlé de ça trois jours plus tard alors qu'ailleurs, le sujet faisait déjà état de questionnements dès le soir même.

jackbauer666 a dit...

Je retiens le commentaire de Guy Carbonneau pour justifier la glissade de Yakupov

"le jeune vient de marquer son 1er but dans la NHL, c'est normal qu'il soit si démonstratif"

Pauvre Carbonneau, il faudrait qu'il commence à suivre vraiment le hockey s'il veut pouvoir le commenter convenablement car ce n'était PAS le 1er but de Yakupov, c'était son 2e!!!

Simon Servant a dit...

@ Max Stanley :

C'est sûr que de la façon dont ça a été fait, ça peut laisser sous-entendre qu'il est individuel, mais c'est quand même facile de l'étiqueter comme tel après une simple célébration. Il est tout de même très apprécié dans la chambre.

Ensuite, je pense comme toi. Je ne suis pas du genre à faire de grosses célébrations, mais quand j'en fait, je célèbre avec les coéquipiers et ainsi de suite, mais bon, c'est notre mentalité peut-être.

Merci du commentaire.

Max Stanley a dit...

Ce qui me dérange (parce que j'ai loin d'avoir cette mentalité) c'est le coté moi, moi et moi. C'est l'équipe qui s'est rendu en prolongation, qui a travaillé fort pour y arriver. Pas le gars qui a pousser la rondelle aux abords du filet.

Perso, avant d'avoir ce sentiment de MOI & MOI, c'est automatique je suis trop content pour mes coéquipiers avec moi sur la glace.

Donc c'est pas d'avoir le droit ou pas de faire ça, c'est une question de valeur et de respect pour le travail d'équipe. Mes 2 cennes.

dejo a dit...

pourquoi une celebration dérange le monde a un tel point...
yakupov a le droit de celebrer son but comme il veut...

Simon Servant a dit...

@ David Dagenais :

Bin oui mon Dave, d'accord avec toi. Il est un peu "show-off", mais quand tu marques un but important comme ça, t'as le droit de célébrer. Ça dépend toujours du score et du temps dans la partie, mais là, on peut certainement pas l'accusé de quoi que ce soit. Faut pas que les joueurs se retiennent non plus, tant que ça reste dans le bon goût, ça a sa place.

Merci de ton commentaire, content que t'aies pris le temps de faire ton tour.

david dagenais a dit...

c`est super le fun de voir ca!! De l`émotion ca en prend au hockey, meme si les athletes s`entraînent comme des machines, on veut voir des êtres humains célébrer un but égalisateur comme si c`était toujours le premier but. Le jeune va sûrement en mettre moins à l`avenir mais j`espère qu`il n`arrêtera pas pour autant d`y mettre du coeur dans ses célébrations!! Ca peut sûrement frustrer certains joueurs adverses, et c`est compréhensible mais je crois que ca fait parti du sport!

Simon Servant a dit...

@ Nazareth :

Tout à fait. Comme je le disais, le hockey est un sport d'émotions et compte tenu des circonstances, c'est évident que la célébration était appropriée.

nazareth a dit...

J'adore. Le hockey est un sport d'émotion et l’émotion sort comme elle sort !!!!

Jeunes, talentueux, exubérant et explosif .......... Ca ressemble a ça quand sa score !!!!

C'est pas comme faire un finger a la foule et après dire que son gant a rester coincé. C'est selon moi simplement un geste de célébration, faut pas viré fou non plus.... marquer avec 4. quelque seconde en fin de troisième pour créer l'égalité vous réagiriez pas comme cela vous aussi !!!!

Simon Servant a dit...

@ Karine Hains :

Don Cherry...

Karine Hains a dit...

En tous cas, on vient de savoir ce que Don Cherry en pense...NON sur toute la ligne lol...Pas surprise...

Simon Servant a dit...

@ Emile Younan :

Dans la peau du partisan, c'est sûr que c'est moins grave. C'est surtout quand on est adversaire. Sinon, il n'y a rien là.

Emile Younan a dit...

La célébration est plus excitante que le but, je ne vois pourquoi quelqu'un pourrait être contre une célébration...

Simon Servant a dit...

@ Denis Demers :

Aucun manque de civilité, je trouvais tout simplement particulier de parler de ça.

Sans rancune.

Simon Servant a dit...

@ Karine Hains :

Je suis d'accord avec ton commentaire. Loin de moi l'idée de réglementer les célébrations, il faut que les joueurs puissent exprimer leur joie.

Merci du commentaire.

mrfou a dit...

Honetement , ca derange qui dans le fond ....??

Si ca le rend heureux ...y peu ben faire s'qui veut ..

Simon Servant a dit...

@ Alex2350 :

Pour le reste de ton commentaire, je suis d'accord. C'est tout simplement une question de respect. Je n'empêche pas les joueurs de célébrer et montrer leurs émotions, tout simplement de choisir le moment.

denis demers a dit...

@Simon Servant
C'est quelle ne lui fesait tous simplement pas allusion. Mon commentaire portait sur vos propos qui étaient :La ligue prend un tournant jeunesse et les vieillards devront s'y faire, lors de mon intervention j'ai mentionné suite a votre phrase que l'une des principale raison de ce changement étais l'exubérance du rehausement des salaires dans la NLH.

Depuis 2005 avec l'augmentation exponentielle des montants octroyées,la majorité des équipes années après années ce retrouve a court d'argent pour completer avec d'autres vétérans, ils n'ont d'autres choix que ce retourner vers les jeunes qui coute moins cher, en donnant des montant tel qu'à Crosby,Parise, Suter, Kovalchuk etc... et non parce qu'il possede plus de talent en général, ce que votre commentaire laissais plutot sugérer.

Et toute mes excuses si vous avez perçu un quelconque manque de civilité envers vous, mon intervention n'avais point ce but.
Bien a Vous.

Karine Hains a dit...

Personnellement, j'ai adoré cette célébration! La ligue vient de sortir d'une période de grande noirceur et de voir de l'exubérance et des sentiments dans un match ne peut qu'être gagnant! Si vous avez remarqué, Galchenyuk a sauté dans la baie vitrée après son but et je l'avoue, j'ai bondi de mon divan en même temps. Le hockey nous fait vibrer et parfois, on célèbre nous mêmes les buts...Si on a le droit de célébrer comme on l'entend, qui sommes-nous donc pour questionner le droit de célébrer des principaux artisans de nos célébration? J'apprécie pleinement le virage jeunesse de la ligue et des gros buts de la sorte peuvent me donner la chair de poule, j'imagine même pas ce que ça fait au gars qui score...

Bon billet Simon!

alex2350 a dit...

Ovechkin correcte, anisimov non, car il pointe l'autre équipe, comme j'ai dit ce sont des cas rare au hockey. Le hockey est l'un des seul sport au monde ou il n'y a aucune célébration lorsque quelqu'un marque un point. C'est un sport, avec des partisans et des commanditaires, si tu veux être populaire, démarque toi du reste du groupe qui est franchement plate. Les entrevues sont tous a chier, seule celle de Pk était intéressante, car au moins il souriait après une victoire.

Simon Servant a dit...

@ Stéphane Fréchette :

Merci à toi pour les bons mots.

Simon Servant a dit...

@ Alex2350 :

Contrairement à Yakupov, je pense que la célébration d'Ovechkin était "baveuse" sur les bords et encore plus celle d'Anisimov, si tu as pris le temps de regarder au lieu de chialer.

Personnellement, ça m'arrive très souvent d'être fier de ce que je fais et je ne ressens pas toujours le besoin de m'en vanter aux autres. Mais encore une fois, mon travail n'exige pas que je me lance sur la glace sur 100 pieds...

Stéphane Fréchette a dit...

Tres bon billet. Merci Simon.

alex2350 a dit...

Sa existe depuis toujours ce genre de célébration et c'est très rarement dirigé envers l'autre équipe. C'est rendu qu'on se plaint qu'en un joueur montre du plaisir, il faut qu'il reste bête. Ovechkin n'a jamais voulu insulter l'autre équipe, ça t'es jamais arrivé de faire de quoi et d'être tellement fier que dans ta tête tu te dis "maudit qu'chuis bon" et t'aurais envie que tout le monde le sache? eh bien eux ils ont la chance de s'exprimer et d'être acclamé pour ça.

Simon Servant a dit...

@ Olivier Laverdière :

Je ne vois pas où j'en fais une histoire... Je ne fais qu'écrire sur les faits et me questionner sur les célébrations.

Olivier Laverdière a dit...

Vaclav Prospal yé pareil a 37 ans pi le monde s en sacre carrément fak pk faire toute une histoire avec Yakupov ???

Simon Servant a dit...

@ Pierre-Luc Vézina :

C'est justement ce qui irrite certains panélistes au Canada anglais. Ses coéquipiers avaient travaillé aussi pour ce but et les joueurs auraient aimé célébrer avec lui, mais il s'est éloigné un peu pour faire sa célébration. Je pense toutefois que dans la chambre, il est très aimé et les jeunes joueurs des Oilers comprennent son exubérance.

pierre-luc vezina a dit...

je nai rien contre sa sauf que de boudé tout ses coequipié pour aller faire sa ballerine 100 pied plus loing jaime moins sa . setais un but collectif pas un but a lemporte piece de la part de yakupov .

Simon Servant a dit...

@ Ace Boulanger :

Ce n'est pas un crime, mais ça peut attirer les moqueries et l'ire de l'adversaire. Il faut bien doser sans manquer de respect.

Ace Boulanger a dit...

Il est hot-dogs cest tout comme bien d autres... le geste de Subban l an passée ou Price sur un arret en fusillade contre Tampa il y a 2 ans je me souviens que les Pens s en était bien moqué c est pas un crime de manifester.

Simon Servant a dit...

@ Marc Michaud :

On ne dit pas le contraire, on dit qu'il y a un moment pour le faire. Dans le cas échéant, c'était approprié.

Simon Servant a dit...

@ Denis Demers :

On le sait tout ça, reste que les jeunes deviennent des vedettes rapidement et eux aussi commandent de gros salaires après quelques années. Le fait est que la majorité des bons joueurs de la LNH ont moins de 25-26 ans. Ce qui augure bien pour le futur.

Je ne vois pas quel est le but de sortir des termes à 100$ pour expliquer que le jeune avait le droit de célébrer toutefois...

denis demers a dit...

@Simon Servant
l'exemple qui me vient le plus rapidement : Latendresse

Marc Michaud a dit...

Laisser les vedettes ou futur vedette s'occuper du spectacle. Il y a d'autres choses de plus grave dans la vie... Ca change quoi une célébration de ce genre??? même Jagr en faisait des belles dans les 90's.

denis demers a dit...

@Simon Servant
(La ligue prend un tournant jeunesse et les vieillards devront s'y faire),: Avec l'explosions des salaires et une masse salariale qui lui est impossible de suivre, les autres choix sont presque inexistant.

le virage jeunesse découle de l’obligation de prendre des jeunes pour compensé les salaires plus que faramineux offert aux joueurs vedettes(les vieillards), et l'orsques nos jeunes deviendront grand (et avare) eux aussi toucheront le même gros lot. Et ils devront à nouveaux prendre de jeunes joueurs, le cycle de la vie.

Tout cela peux avoir un effet dès plus pervers sur nos jeunes, gonflé a bloc par le fanatisme de certains fans, amplifiant l'ilusion en bonifiant démesurément leur égaux, d'ou découle la surévaluation d'eux memes....

dr hockey psych a dit...

Ça change quoi qu'il célèbre de façon exhubérante ou pas??? S'il fait sa job, c'est à dire compter des buts, je dis super !!! (et je le prendrais dans mon équipe n'importe quand d'ailleurs) Les gens l'oublient souvent, mais le hockey de la NHL c'est du show business ... il y a le mot show, c'est pas pour rien.

Simon Servant a dit...

@ Charlie3 :

Tu fais bien d'amener le nom de Louis Leblanc. Ce n'est justement pas une personne qui est reconnue pour être très expressive. Il n'a probablement pas ça en lui et il ne voulait peut-être tellement pas froisser qui que ce soit qu'il s'est sûrement retenu. C'est triste, en effet. Il aurait sûrement voulu reprendre ce moment. Un premier but dans la LNH, c'est important tout de même.

Merci du commentaire.

charlie3 a dit...

J'aime voir de belles célébrations comme celle de yakupov! Je trouve ça rafraichissant... ça apporte de l'émotion et de l'intensité au jeu.
Les gens qui critiquent de telles célébrations peuvent à la limite, de par leurs commentaires, brimer certains jeunes joueurs.
Vous souvenez-vous de Louis Leblanc à son premier but l'année dernière? Le pauvre... j'ai eu l'impression qu'il se retenait tellement pour ne pas trop célébrer qu'il avait presque l'air malheureux!

Simon Servant a dit...

@ Alexandre Asselin :

Je suis relativement d'accord avec ce que tu dis. Je ne vais pas répéter mes commentaires précédents, mais en gros, ça se rejoint quand même.

Merci du commentaire.

Alexandre Asselin a dit...

Sérieusement, les joueurs s'amusent sur la patinoires laissez les s'exprimer en toute liberté. Le jeune marque son 2ème but en carrière et tout un but en plus il a amplement le droit. C'est bon pour le show et les gens sont contant. Certains diront y prend le spotlight il vole la vedette. Le hockey est un sport d'équipe tu voit un jeune de 18 ans marquer un but très important tu est vraiment contant pour lui. Moi, je l'ai bien aimé et c'est très bon pour la ligue. C'est sur que ce n'est pas très bon pour l'équipe adverse qui se sent intimidé, mais c'est ça le sport. Les émotions sont partout on veut la victoire a tout prix et lorsque qu'on réalise quelque chose d'important, les émotions prennent le dessus !

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010