Exceptionnellement ce soir, le Grand Club va fermer ses portes pendant 24h pour des questions de maintenance. Vous aurez de nouveau accès au GC mardi soir. Merci de votre compréhension!

evilnick88

evilnick88

Homme |
montréal

195
coéquipiers
58
abonnés


visites

6 Verges et les Buts
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes Coéquipiers
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires

Résumé NFL: les matches de 13h

Vues: 1 vote
evilnick88 Catégorie : Football Mots-clés : nfl Publié dans les groupes:
125260_large

Les Jets et les Saints vont chercher des victoires cruciales! Les Fins en gagnent une! Voici notre résumé des early games!

Jets 27, Bills 11

Les Bills portent leurs uniformes blancs, probablement le plus bel habit blanc de la ligue. Malheureusement, les Jets sont tout en verts, le fameux look pyjama. Les Bills, via Carrington, réussissent leur premier sack à domicile de la saison, WTF? Le 1e quart se termine 0-0, les Jets ayant assemblé une poussée de 8 minutes qui s’est terminée par une interception de Jairus Byrd dans la zone des buts du Buffalo. Pas trop beau. La possession suivant des Bills se dessinait bien mais s’est terminé sur une course négative de Freddy Jackson sur un 3e et 1 dans la zone brune. Les Jets remplissent la boite pour stopper Jackson, ça paraît. Peu après Dustin Keller fait l’hélicoptère en tentant de passe par-dessus un adversaire et tombe par terre comme une poche de patates, drette sur l’épaule/tête, Ouch. Après quelques poussées bien tièdes de chaque côté, il faut un botté de 49 v de Nick Folk pour ouvrir la marque avec 3 minutes à faire à la demie. C’est serré. Le NYJ se rend à la mi-temps avec cette petite avance. On a déjà vu des matches mieux joués. Ryan Fitzpatrick a terminé la demie avec sept passes incomplètes de suite. Les Bills n’ont amassé que 73 v offensives en 1e demie, les Jets ont la situation qu’ils voulaient.

Joe McKnight ramène le botté initial de la 2e demie jusqu’au milieu du terrain, une chance unique pour les Jets de frapper un grand coup. Three and out, dégagement. Hé ben. Au moins, les Bills sont cloués à leu ligne de 1. Three and out. C’est là que le ciel tombe sur la tête des Bills: placement de 50 v de Nick Folk, fumble de Freddy Jackson repris par Siona Pouha, court touché de LaDainian Tomlinson: 13-0 Jets. La remontée sera très ardue pour le Buffalo. Le mauvais match de Jackson force Chan Gailey ;a sortir CJ Spiller des boules à mites. Fitzpatrick rejoint finalement Stevie Johnson qui était sur Revis Island depuis le début du match, gain de 52 verges! La poussée se termine pas un placement mais c’est mieux que rien. 13-3 Jets. Malheureusement pour les Bills, les Jets creusent l’écart tout de suite après avec une poussée éclair qui se termine avec un touché de Santonio Holmes sur 8 v. 20-3, ça fait mal. Ça s’est terminé 27-11 et les Jets ont vraiment épaté. Ils ont joué leur genre de match, neutralisant complètement l’offensive buffaloise. Mark Sanchez a mal débuté le match mais il s’en bien repris, réussissant les gros jeux aux bons moments. Il avait l’air su Sanchez qui gagne des matches de séries. La défensive des Bills l’a probablement aidé mais quand même. Les deux équipes se retrouvent avec des fiches de 5-3, ce qui permettra possiblement aux Pats de s’emparer seuls de la tête de la division avec une victoire contre les Giants. Grosse victoire pour les Jets, ça se corse encore plus dans l’AFC Est.

Bucs 16, Saints 27

Le match commence lentement car Tracy Porter se blesse sur la première possession des Bucs, il a plaqué Mike Williams en leadant avec son casque…Il avait l’air correct mais c’est une grosse perte pour les Saints. Les défensives dominent le premier quart. Les Bus échouent sur un 4e et 1 au 29 des Saints et ceux-ci les font payer sur la possession suivant avec un TD de Brees à Lance Moore. Le petit Darren Sproles a gagné 50 v en deux courses sur la poussée. Sproles remet ça sur la possession suivant du N’Arwlins, il capte un screen de 21 v pour donner une avance de 14-0 aux siens. Ce n’est pas la situation idéale pour Tampa, une équipe qui n’est pas vraiment conçue pour le football de rattrapage. L’absence de Gerald McCoy se fait sentir sur la ligne défensive des Bucs, il s’est blessé au premier quart.. Les deux équipes s’échangent des placements avant la demie, 17-3 Saints, ils sont en voiture. Pierre Thomas fait 24-6 en fin de 3e quart et les Bucs vont avoir besoin de revirements pour renverser l’allure du match. Les Saints courent bien mieux avec le ballon que leurs rivaux et ça rend leur offensive bien difficile à arrêter. Un TD de Kellen Winslow ramène les Bucs à 24-16 mais les Saints ont ajouté un placement comme glaçage sur le gâteau. Les Saints vengent leur défaite d’il y a quelques semaines et à 6-3, ils ont maintenant une avance de deux matches sur les inconstants Bucs. Le Tampa a gagné la bataille des revirements 1-1-0 mais ile en aurait fallu plus pour éclipser le NO.

Seahawks 13, Cowboys 23

Les Boys en arrachent dans la zone rouge. Après un beau drive de 90 v, ils ne passent même pas proche de marquer un touché, 3-0 Boys en milieu de 1e quart. Les Hawks répliquent avec un placement de 45 v, 3-3 après un. Les Cowboys se DOIVENT de gagner ce match, come on. La mi-temps se termine avec une égalité de 6-6 et les Cowboys perdent même les services de Miles Austin, blessé à une jambe. Les Boys ont cumul 304 v d’attaque au cours de la 1e demie mais les touchés ne viennent pas. Finalement les Boys se prennent en main avec un beau touché de Jason Witten sur 32 v. 13-6 Dallas. Peu après, une passe de Tarvaris Jackson rebondit dans les mains de Jason Hatcher, c’est le temps d’assommer le Seattle. Les Boys réussissent la mission de belle façon avec un TD de Laurent Robinson et un placement en trois minutes pour prendre une avance de 23-6.

Ce ne fut pas spectaculaire mais les Dallas remontent à 4-4 et avec un peu de chance, ils pourraient se ré-immiscer dans la course aux séries dans la NFC. Tonr Romo a bien joué (279 v, 2 TD, 0 INT) et DeMarco Murray encore eu un bon match avec 139 v en 22 courses. Les Seahawks tombent à 2-6 et continuent à être une des équipes les plus drabes de la ligue.

Falcons 31, Saints 7

L’Atlanta a pris une avance de 14-0 sur un splendide TD de 50 v en fin de 1e quart et c’était pas mal la fin des émissions. Jones a remis ça avec un TD de 80 v au 2e quart, du joli. Belle performance des Falcons (5-3), ils ne sont pas tombés dans le piège. Les Colts demeurent pathétiques et ils ont perdu Dallas Clark aujourd’hui, il est blessé à la jambe. Leurs seuls points sont venus sur un retour d’interception de Jerraud Powers, c’est tout dire. Les Fers à Cheval sont maintenant la seule équipe sans victoire de la NFL.

Dolphins 31, Chiefs 3

Les Fins n’ont pas du tout mal joué contre les Giants la semaine dernière et ils reprennent où ils ont laissé. Matt Moore est en feu en 1e demie (oui oui), il rejoint deux fois Anthony Fasano dans la zone des buts et le Miami mène 14-3 après 2. 167 v pour Moore en 1e demie, holy shit. Todd Haley a du enguirlander ses boys pas à peu près à la pause. Moore continue son beau travail en milieu de 3e quart avec une belle passe de touché de 14 v à Brandon Marshall. Les Chiefs ont oublié de se présenter, 21-3 Miami. Pour ajouter au plaisir, Reggie Bush marque sur une course de 28 v, 28-3 Miami. Ouf, c’est une défaite qui va faire drôlement mal au KC. Les Chiefs tombent à 4-4 et ils font une faveur inespérée aux Chargers et aux Raiders. Bravo aux Dolphins, ils méritaient d’en gagner une. Ça leur nuira dans le derby Andrew Luck mais il reste encore beaucoup de football à jouer.

Browns 12, Texans 30
49ers 19, Redskins 11

Deux prétendants aux séries qui ont fait ce qu’ils avaient à faire contre des adversaires de 3e ordre. Les Texans ont sauté à pieds joints sur les pauvres Browns en début de match avec le duo Foster/Tate et Matt Schaub n’a presque rien eu à faire du match. Foster a gagné 124 v, Tate 115 tandis que Schaub n’a amassé que 119 v par la passe. Facile. Les Texans (6-3) seront durs à battre dans l’AFC Sud, une autre victoire contre les Titans et ce sera tiguidou pour eux. Les Niners n’ont rien fait de flamboyant contre les Skins mais ceux-ci sont si peu explosifs que ce fut suffisant. !07 v pour Gore, 3 revirement contre un seul pour la D du Frisco, une autre victoire dans la poche. À 7-1, on peut déjà leur donner la couronne de la NFC Ouest, du jamais vu.

Pour plus d’articles sur la NFL, visitez 6 Verges et les Buts

Feed
Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010