Promobanner

Luc Bellemare

Luc Bellemare

| 37 ans

355
coéquipiers
117
abonnés


visites

Pour une plus grande visibilité pour nos athlètes
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires

Études + Sports = possible

Vues: 5 votes
Luc Bellemare Catégorie : LHJMQ

Si mon fils ainé, qui amorce sa jeune carrière de hockeyeur, se retrouve un jour devant le choix des études et du sport, je lui parlerai de Marc-Antoine Carrier des Remparts de Québec.

Pour Marc-Antoine, les études ont toujours été la priorité. Même s’il évolue dans la LHJMQ, pas question de mettre en veilleuse ses études pour devenir médecin. Après un séjour à l’Université Brown aux États-Unis, Marc-Antoine est revenu au Québec. À ce moment, le hockey c’était terminé. « C’était clair dans ma tête, je prenais ma retraite et je m’amusais dans les ligues de garages à travers mes études », explique-t-il.

Puis les astres se sont alignés. Échangé par l’Armada de Blainville-
Boisbriand aux Remparts de Québec, le jeune homme originaire de la rive-sud de Québec a vu la situation tourner en sa faveur. « Quand Patrick Roy m’a appelé pour la première fois, je lui ai dit non merci. Je ne voyais pas comment je pouvais concilier mes études et le hockey. Puis, il est revenu à la charge pour me proposer des arrangements », de dire Marc-Antoine.

Des arrangements qui lui ont permis de mener à terme ses études en biologie qui devraient lui ouvrir les portes pour la médecine à l’automne 2013. Parmi ces arrangements, il y avait celui de quitter certains entraînements avant la fin quand ce n’était pas une absence complète. Selon son horaire, il arrivait à Marc-Antoine de rater le début d’un périple dans les maritimes et d’aller rejoindre ses coéquipiers plus tard. « Récemment, un de mes cours a été annulé si bien que je pouvais aller rejoindre mes coéquipiers qui étaient déjà à l’Île-du-Prince-Édouard. Le matin même, les Remparts me faisaient voyager et le soir j’étais en uniforme. »

Est-ce que ces accommodements agaçaient ses coéquipiers? « C’est certain que je me fais taquiner mais je pense que les gars ont du respect pour ce que je fais. Ils sont conscients des efforts que ça demande. Il y a d’ailleurs un joueur de 16 ans au sein de l’équipe qui veut devenir médecin un jour. Il voit que c’est possible. »


Marc-Antoine Carrier

Marc-Antoine est pleinement conscient qu’il est un privilégié dans sa situation. Les Remparts ont besoin de lui et ils ont les moyens d’accommoder un de leurs joueurs. Mais au-delà de l’argent, il est très impressionné par la philosophie et la volonté des Remparts de l’appuyer dans son projet de carrière. « Patrick (Roy) est un homme de parole. Quand il dit quelque chose, il va le faire. Ce n’est pas seulement un homme de hockey, il sait bien reconnaître les gens », de dire Marc-Antoine.

Le système en place dans la LHJMQ au niveau des études est efficace mais le jeune homme de 20 ans aimerait bien que ce genre d’accommodements puisse trouver preneur dans d’autres sports. Il a pris connaissance du cas du patineur de vitesse Mathieu Giroux qui a vu son financement lui être retiré parce qu’il refusait de s’entraîner à Calgary afin de poursuivre ses études de pharmacie au Québec.

« Quand on fait des études supérieures, c’est difficile de faire des compromis. On pousse les jeunes pour qu’ils réussissent leurs études mais le message sportif va parfois dans le sens contraire. Plus tu as d’études, plus tu contribues à la société par la suite. C’est normal », ajoute-t-il.

En plus de son entente avec les Remparts, Marc-Antoine a l’appui total et entier de ses parents, Jérôme et Louise, chez qui il habite toujours. Tout a été mis en place pour favoriser la réussite de leur fils. Sa copine, Alexandra, également une hockeyeuse, est très compréhensive de la situation.

« Je ne pourrais pas demander mieux comme situation. Cependant, il faut y mettre les efforts. Tous mes temps libres, je les passe à étudier. La discipline est très importante mais c’est comme ça que j’ai été élevé. »

Marc-Antoine profitera du temps des fêtes pour recharger ses batteries. Les Remparts ne jouent pas entre le 21 et le 28 décembre. Un dernier répit avant le dernier droit de la saison et de sa carrière de hockeyeur. Pour ce dernier droit, les Remparts lui ont demandé une plus grande assiduité, ce qu’il fera sans détour. Deux cours au cégep viendront compléter sa formation collégiale amorcée aux États-Unis. Le processus d’admission en médecine s’amorcera en février, et s’il est accepté, il le saura en avril 2013. Si tout va bien, Marc-Antoine terminera sa carrière sur la glace pour en amorcer une autre au service des gens.

Feed

charles Dion a dit...

Excellent exemple à suivre pour tous les joueurs qui veulent étudier. Bravo aux Remparts de Québec.

vickie6535 a dit...

bon billet Luc...qu'il est donc génial de constater de tels exemples de travail et de persévérance...les jeunes joueurs sont confrontés à choisir entre une carrière de hockey qui pourrait facilement les faire devenir millionnaires s'ils atteignent la NHL, ou un "simple" métier de médecin qui leur permettra de bien vivre, sans être millionnaire...j'admire ceux qui font les efforts de combiner les deux, en autant que cela est possible...j'ai déjà combiné étude et travail, et ça m'avait demandé des semaines de soixante dix heures pour tout faire, pendant trois ans...ce fut épuisant, mais tellement gratifiant...j'admire des programmes du genre de celui du Rouge et Or, ou l'accent est mit autant sur la performance académique que sur la performance sportive...j'admire les programmes de hockey universitaires américains ou les saisons ne comptent qu'une

vickie6535 a dit...

(suite) quarantaine de parties, laissant la chance aux joueurs d'étudier convenablement...j'admire les programmes de bourses d'étude pour récompenser ceux qui ont réussi, et je crois qu'il est important de toujours récompenser les meilleurs plutôt d'essayer constamment de niveler par le bas...félicitations à tous ceux qui font en sorte que les jeunes, peu importe le sport, puisse bien étudier et bien performer...félicitation à tous ceux qui réussissent à bien étudier et à bien performer, malgré tout le travail que cela demande...les joueurs de la NHL gagne beaucoup d'argent, et ils y ont mit énormément de travail, d'effort et de persévérance...

Francis Jette a dit...

@Claude Gagnon Il me fait plaisir de préciser que tous les joueurs qui évoluent dans la LHJMQ bénéficient d'un traitement semblable à celui de Marc-Antoine. Ceux qui étudient au collégial (ce qui représente la grande majorité des joueurs de la ligue) sont membres de l'Alliance Sport-Études, une
organisation créé il y a de cela plus de 25 ans et dont la LHJMQ est d'ailleurs un partenaire fondateur.

Chaque année, plus de 1 200 étudiants-athlètes reconnus par leur fédération sportive ont droit à plusieurs services offerts par l'Alliance Sport-Études afin de faciliter dans le quotidien la conciliation sport de haut niveau et études supérieures.

Pour plus de détails, je vous invite à consulter notre blogue du Grand club (http://legrandclub.rds.ca/alliancesportetudes) et notre site internet (http://alliancesportetudes.ca).

Audrey Roy a dit...

Félicitations à lui, en premier lieu, pour la détermination et la maturité dont il fait preuve, mais aussi le travail qu'il met dans ces sphères de sa vie. Je suis aussi impressionnée par les Remparts qui sont conscients de l'importance la chose et qui font en sorte de rendre tout cela possible pour le jeune.

Carl Roy a dit...

Il suis les traces de son père qui à l'époque même si il avais été repéché par une équipe de la NHL a choisi de poursuivre ses études en médecine plutôt que de tenter sa chance dans les grande ligue.

Claude Gagnon a dit...

C'est bien de parler de Marc-Antoine, c'est un bel exemple... Par contre, je me demande si un joueur, disons au talent de hockeyeur moindre pourrait bénéficier du même traitement, j'en doute beaucoup !

Gilbert Rochon a dit...

Superbe, on ne valorise pas ce genre der situation assez, Bravo Marc-Antoine, et toutes mes félicitations.

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010