Promobanner

Luc Bellemare

Luc Bellemare

| 37 ans

355
coéquipiers
117
abonnés


596722 visites

Pour une plus grande visibilité pour nos athlètes
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires

Le cauchemar de Martine Dugrenier

Vues:4897 1 vote
Luc Bellemare Catégorie : JO

Le réveil a été brutal pour Martine Dugrenier. Son sport, la lutte olympique, disparaitra du programme olympique en 2020. « C’est un véritable cauchemar. Ça va faire très mal à notre sport. La lutte était en ascension et cette nouvelle viendra mettre un frein à cet élan », lance-t-elle, résignée, au bout du fil.

Le CIO souhaitait garder un noyau dur de 25 sports. À Londres, 26 sports étaient au menu. Après une révision en fonction d’une quarantaine de critères, dont la popularité, l’universalité et la bonne gouvernance, c’est la lutte qui a écopé.

Selon les informations disponibles, c’est la lutte et le pentathlon moderne qui se trouvaient sur la corde raide. Deux disciplines qui trouvent leur fondement dans l’origine des Jeux olympiques. Visiblement, le lobby le plus puissant a eu gain de cause. Entre vous et moi, au niveau de la popularité et de l’universalité, la lutte l’emporte haut la main.

« Je ne comprends pas. La lutte est un sport qui peut être pratiqué dans n’importe quel pays de la planète. C’est accessible à tous. », lance Martine, triple championne du monde et olympienne à Athènes et à Londres. « Je crois que l’aspect politique et monétaire ont été des facteurs déterminants dans cette décision.»

Même si elle ne sera pas aux Jeux olympiques en tant qu’athlète, Martine considère que cette décision la touchera de plein fouet. « Mon but était d’entrainer les plus jeunes afin de les amener vers les Jeux olympiques. Si notre sport n’est plus aux Jeux, le rêve ne sera plus là pour ces jeunes », soutient Martine qui se donnera une période de réflexion pour la suite des choses.

Mine de rien, la lutte a permis au Canada de récolter sa part de médailles au fil des ans. Depuis que la lutte féminine a été admise au programme olympique (2004), le Canada est monté sur le podium à tous les Jeux. Tonya Verbeek avait remporté l’argent à Athènes. 4 ans plus tard à Pékin, Verbeek montait sur la 3e marche du podium et sa compatriote Carol Huynh décrochait la médaille d’or.

L’an dernier à Londres, elles ont refait le coup alors que Huynh a mis la main sur le bronze et Verbeek a ajouté une 3e médaille olympique à son palmarès (argent).

Qui ne se souvient pas de Daniel Igali aux Jeux olympiques de Sydney. Il permettait au Canada de remporter sa première médaille d’or en lutte depuis 1908. Cette année-là à Londres, Aubert Côté remportait le bronze chez les moins de -54kg.

L’ironie dans toute cette situation c’est que la lutte pourra tenter de reprendre sa place pour les Jeux de 2020. La place laissée vacante par la lutte sera disputée entre 7 autres sports qui sont déjà candidats soient le karaté, l’escalade, le wushu, le baseball/softball, le squash, le wakeboard et le roller.

C’est le cas de le dire, la « lutte » est commencée!


Martine Dugrenier

Feed

Alain Goulet a dit...

Le Rugby ? OK c'est vraiment un sport et un d'equipe.Le Golf? On peux dire ce que l'on veux, on peux l'appeler un sport mais c'est tres discutable. La lutte est definitivement en avance.Pourquoi ? parce-que pour ce sport et aussi pour le tir a l'arc par exemple ou autre du genre, "l'athlete" n'est pas appeler a ce surpasser physiquement !! On parle beaucoup plus de technique qu'autre chose ! Pour moi, et je suis sur pour d'autre egalement, les olympiques, a la base, est le moment pour les performances physiques hors de l'ordinaire ! Comme pour les olympiens originaux ! Pour ces raisons j'etais contre le baseball et le softball car encore ici on parle de technique et non de performance physique extreme. En conclusion je dirais que je suis pour la modernisation mais on ce doit d'integrer de vrais epreuves ! Des epreuves ne pouvant etre accomplies que par des olympiens proprement dit et non par des techniciens quelques fois bedonnant !;-) Non mais on parle des jeux olympiques ici Merci !

tompost a dit...

En termes de nombre de compétitions à organiser pour un même sport, la lutte exige beaucoup. Il y a 18 compétitions différentes pour la lutte. En fait, parmi l’ensemble des sports présentés aux JO, la lutte se classe troisième pour son grand nombre de compétition. Seuls l’athlétisme avec ses 47 compétitions différentes et la natation avec ses 34 compétions différentes surpassent la lutte en termes de nombre de compétition.

Quant au pentathlon moderne, il n’y a que 2 compétitions à organiser.

N’était-ce pas là un peu trop de compétitions différentes pour un seul et même sport dont la popularité ne surpasse pas nécessairement l’ensemble des autres sports présentés aux JO?

Daniel Marinier a dit...

Richard Garneau va se retourner dans sa tombe !
Comme Martine a dit c'est un des rares sports qui ne demande pas de coûts astronomiques et tout le monde peut pratiquer à travers la planète.
Et que demander de plus au point de vus effort physique et endurance .
Est-ce encore les riches de ce monde , voir Américain$ , qui décident quelles disciplines leur sera favorables ...
Le golf , le tir à l'arc , le ping-pong et l'équitation qui est un sport de riches ne sont pas des sports physique purs comme la lutte olympique !
Appuyons ces athlètes à garder leur sport olympique et j'espères que nos connaisseurs et gens influents d'ici vont faire des pressions au comité olympique .

Simon Lafrance a dit...

la lutte servira seulement asteur pour la ufc

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010