Exceptionnellement ce soir, le Grand Club va fermer ses portes pendant 24h pour des questions de maintenance. Vous aurez de nouveau accès au GC mardi soir. Merci de votre compréhension!

charles_19

charles_19

Homme | 19 ans
Québec

193
coéquipiers
96
abonnés


visites

200 000 VISITES ! Merci
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mur de commentaires

Alexandre Grenier tente sa chance en Autriche

Vues: 3 votes
142818_large

L’été dernier, je m’étais entrevue avec Alexandre Grenier qui se préparait en vue de sa saison de 20 ans avec les Mooseheads de Halifax et pour son premier camp d’entraînement avec les Canucks de Vancouver.

Rejoint à l’autre bout du continent européen, Alexandre Grenier a accepté de faire un récapitulatif sur la dernière année qu’il a vécu sur le plan hockey et sur son contrat en Autriche!

Choix de troisième ronde des Canucks en 2011, Grenier a apprécié son séjour à Vancouver. « Le camp d’entraînement s’est très bien déroulé ! J’ai beaucoup appris là-bas et j’ai vu ce qu’il fallait pour jouer dans ce calibre. À mon départ, les dirigeants m’ont dit qu’ils étaient très contents de ce qu’ils avaient vu de moi. J’ai beaucoup parlé avec Steve Bégin et je l’ai côtoyé à Calgary pendant un match hors-concours. Un des joueurs le plus gentil et travaillant que j’ai admiré lorsqu’il jouait à Montréal. C’était spécial de jouer à ses côtés. Une autre belle expérience fut de se retrouver contre Alex Tanguay sur une mise au jeu, un autre joueur que j’ai beaucoup aimé à Montréal. »

De retour à Halifax, le vétéran de 20 ans a adoré son séjour dans les Maritimes. « On a connu une excellente saison. J’ai eu la chance de jouer avec de jeunes prodigues qui vont jouer dans la LNH (Nathan MacKinnon, Jonathan Drouin, Zach Fucale). J’ai appris d’eux en espérant qu’ils aient aussi appris de moi! »

Le moment marquant de la saison des Mooseheads fut sans contredit leur remontée spectaculaire en deuxième ronde face aux Remparts de Québec. Perdant la série 3 à 0, Halifax a remporté les trois matchs suivants pour finalement compléter le travail lors du match numéro en prolongation pour ainsi éliminer les Remparts. « Nous n’avions jamais perdu espoir. On a toujours cru en nos moyens. »

Toutefois, en troisième ronde, Rimouski n’a pas eu de pitié pour Halifax pour ainsi éliminer la formation de la Nouvelle-Écosse et par le fait même, mettre un terme à la carrière junior d’Alexandre Grenier.
Quelques semaines après son élimination, Alexandre Grenier a quelque peu surpris le monde du hockey en signant un contrat d’une saison en division 1 avec le Red Bull de Salzburg, en Autriche plutôt que de s’aligner avec un club-école des Canucks. « J’ai analysé la situation avec mon agent et il m’a montré cette option (l’Europe). Les joueurs ici sont de calibre de la Ligue Américaine. De plus, je vais pouvoir apprendre de plusieurs joueurs qui ont déjà joué dans la LNH. Je pense que c’était la meilleure option pour moi. »

Pour l’instant, Grenier se concentre sur la prochaine année en Autriche et ne pense pas tout de suite à un retour en Amérique du Nord. « On verra ce que le futur nous réserve », dit-il, sagement. « Il y a deux ans, je me préparais pour jouer dans le Junior AAA à Saint-Jérôme, je ne croyais pas me rendre ici! Je remercie les personnes qui m’ont aidé à devenir ce que je suis présentement. »

Merci et bonne chance à Alexandre Grenier !

Feed

charles_19 a dit...

Merci yanick!

yanick casgrain a dit...

Très bon billet.

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010