Marc-Yvan poulin

Marc-Yvan poulin

Homme | 69 ans
menisino

212
coéquipiers
23
abonnés


91789 visites

Enfin les experts de la LNH voient PK SUBBAN comme je le vois dedpuis deux ans. Bravo et longue vie avec le CH.
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires

Pourquoi René Bourque est différent cette année

Vues:745 5 votes

La plupart d’entre vous avez remarqué un René Bourque totalement différent par son implication dans le nouveau concept de Michel Therrien.

Apres 2 saisons de 27 buts avec Calgary,la saison 2011-12 a été un enfer pour lui. Il a tout d’abord été crucifié sur la place publique ( hockewy night in Canada )par un individu qui se pense un deuxieme Don Cherry. Les dedux partagent un Q.I. tres bas probablement a l’égal de leurs ceintures de pantalon.

René veut en faire plus et il ecope de deux suspensions dans le mois suivant. Fin de sa carriere a Calgary. Les Flames l’envoie a Montréal dans un échange assez publicisé.

Quelle classe du Canadien de l’époque. René Bourque débarque a Montréal au alentour de minuit et Quelle surprise , personne pour l’acceuillir. Il doit prendre un taxi pour se rendre a l’hotel.

Il est sur le coup d’une suspension et soigne une blessure.

C’est la premiere fois que Bourque est échangé en carriere et n’oubliez pas qu’il n’a jamais été repeché . Il est de souche métisse et a toujours vécu avec sa famille.

Lors de son transfert , René a du laisser derriere lui son épouse et ses trois filles pour la premiere fois de sa vie et il en fut vivement affecté. Ce n’est pas donné a tous d’etre capable de vivre loin de sa famille.

Pour les intéressés René a une soeur jumelle ( Chantal ) et deux soeurs plus agées qui sont aussi jumelle ( Kim et Nadia )..

En 2008-09 le René Bourque hockey fund a remis 50 équipements complets de hockey pour des jeunes dans le besoin dans le nord de l’Alberta et 2010-11 , le fond a remis 100 équipemenrs. Il a aussi fondé le Bourque Buddies pour récompenser les jeunes de TSUU T’INA nation qui s’implique dans leur école en remettant des billets pour les parties des Flames. René est diplomé de l’université du Wisconsin ou il a évolué avec les Badgers.

Aujourd’hui il est heureux et son jeu le prouve. Avec ses 6’2" est 213 lbs Il possede les outils pour se faire aimer a Montreal. Je lui souhaite la meilleure des chances.

Feed

Gaetan St-Pierre a dit...

Le gars est arrivé dans une situation qui était plutôt chaotique.

Là, il joue bien, mais la saison est encore jeune.

guy5555555 a dit...

salut

s est beau de voir qu il redonne un peu a des jeunes qui n ont pas les moyens

pour le deuxieme trio
IL est la bougie de se trio car s est pas pleka et gionta qui se tiendrons devant les buts

goofy55 a dit...

J'ai toujours pensé que Bourque s'est senti tombé dans un panier de crabe à son arrivée à Montréal.

Tout était tout croche dans notre équipe de la saison passée. Alors assez dur de vouloir se défoncer pour quelqu'un qui arrive dans un environnement comme celui là.

Bourque va très bien présentement et ça l'aide sûrement d'avoir un aussi bon centre que Plekanec avec lui. Je ne crois pas que Bourque ait jamais eu un aussi bon centre que Plek à Calgary.

On verra pour sa constance qui semble être son talon d'Achille, mais on voit qu'il a un bon calibre pour jouer sur un 2e trio. Aussi s'il jouait à droite, il serait encore meilleur.

vickie6535 a dit...

bon billet Marc-Yvan...et merci pour ce portrait de Bourque...le fait d'être échangé ne doit pas être bien rigolo pour un joueur...je ne fais que penser à nos employés, dans la compagnie ou je travaille, qui doivent changer de client à la fin d'un mandat et ce n,est pas toujours gai pour eux, et ils n'ont pas à changer de ville et à déménager la petite famille...un sentiment normal d'insécurité s'installe face au nouvel environnement et aux nouveaux confrères de travail...c'est probablement tout aussi stressant pour un joueur de hockey, surtout s'il n'a jamais connu l'expérience auparavant...Bourque est arrivé chez LE canadien à un moment ou certains avaient boudé et au moment ou le moral de l'équipe ne devait pas être très élevé...Il est aussi arrivé dans des conditions ou certaine auraient aimé garder Cammaleri et dont certains vont aussi être porté à comparer ses statistiques avec celle de Cammaleri, ce qui est pourtant bien injuste...Markov absent, Gionta absent, et une défensive

vickie6535 a dit...

(suite) très jeune qui tentaient de faire de son mieux mais n'arrivait pas à garder ses avances, même si les joueurs doivent donner leur 100% à chaque partie, le moral et la confiance ne doit pas toujours y être à 100%...Plekanec était rendu bien seul et Bourque devait apprendre un système de jeu tout en s'acclimatant à un nouveau coéquipier en Plekanec et de quelques autres en Leblanc, Geoffrion, Dumont, Palushaj, Engqvist, Weber attaquant, Moen et tous ceux qui ont du tenter de remplacer Gionta...cette saison, Plekanec, Gionta et Bourque sont tous trois là, et ça fait toute la différence...ils s'acclimatent et ils sont confiants qu'ils peuvent produire ensemble...ils obtiennent même le plus de temps de glace de tous les attaquants, ce qui fait d'eux le "nouveau" premier trio DU Canadien, celui qui devait l'être également la saison dernière...leur seize points font d'eux le trio le plus productif de l'équipe, j'ai bon espoir qu'ils connaissent une bonne saison ensemble...

tompost a dit...

Parce qu’aucun joueur la saison dernière n’avait envie de se défoncer et de courir le risque de se blesser pour une équipe de dernière place ou des entraineurs qui, de toute évidence, n’avaient pas l’air de savoir ce qu’ils faisaient ou comment gagner un match.

Même Gomez aurait pu probablement être un meilleur joueur s’il avait été dirigé par Therrien et ses assistants. C’est tout dire!

placide regis a dit...

bon retour mon ami constance la différence c thérien

Francois G a dit...

Gauthier voulait se débarrasser de Cam point final, il s'en foutait bien d'avoir de la classe envers Bourque, il n'a même pas dû s'informer du moment de son arrivée.

Francois G a dit...

Bourque semble avoir besoin d'une tape dans le dos ou d'un pied dans le derrière quand c'est le temps Therrien est son homme!

constant gallant a dit...

Il y a aussi le facteur Gionta qui est revenu de sa blessure,et le facteur Plek qui semble moins jouer l'individualiste.
Sûr que Bourque ne l'a pas eu façile,mais un athlète de ce niveau là,doit faire façe plus souvent qu'à son tour a des inconvénients,dont ils sont payé en concéquence.
Joannie Rochette a vécu des pires moments,et elle s'en est sortie,je ne verrais pas le pourquoi que Bourque s'assoirait sur son sort.

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010