Quelques heures après avoir appris que Thomas Vanek rejoindra leurs rangs, les joueurs du Canadien, affrontent les Ducks, dès 22h sur RDS!. Rejoignez d’autres amateurs sur le Clavardage en direct

vickie6535

vickie6535

Femme | 53 ans
Québec

293
coéquipiers
129
abonnés


286130 visites

Math! pis c'est dessus?
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires

la folie...

Vues:2926 33 votes
98169_large

Lorsque arrive ce temps-ci de l’année, je me rappelle à chaque fois un souvenir délicieux d’un événement complètement fou qu’est arrivé il y a quelques années à Joanie... Ça doit s’être passé en 2003, puisqu’elle venait d’avoir dix-huit ans le mois d’août précéden…

Avoir dix-huit ans, c’est le rêve de tout adolescent et Joanie n’y a pas échappé, surtout pas... Elle avait hâte d’être adulte et de pouvoir tout faire, malgré que je lui expliquais qu’à dix-huit ans, elle serait majeure, mais pas nécessairement adulte... Mais, la première fin de semaine qui suivit son anniversaire tant attendu, elle se présenta pour la première fois dans un bar, accompagnée de quelques amies... Elle fêta tellement fort qu’elle en fut malade pendant plusieurs jours et s’en souviens encore aujourd’hui... Elle était majeure, mais pas adulte…

Elle pourrait voter pour la première fois... Elle pourrait aller aux Etats-Unis, sans la permission de ses parents, pour la première fois... Elle pourrait aller voir les danseurs pour la première fois... Elle pourrait faire beaucoup de choses pour la première fois... Elle pourrait entres autres, aller donner de son sang pour la première fois chez Héma-Québec et j’ai pu mettre l’accent sur le fait que, donner est parfois bien plus intéressant que de recevoir…

Un jour que nous étions à Place Laurier, le plus grand centre d’achat de l’est du Canada, nous passâmes devant l’Arbre enchanté, qui se retrouve au troisième étage du centre d’achat... Comme je le faisais depuis quelques années, je m’arrêtai pour y cueillir une boule de Noël... Je croyais bien que Joanie connaissait l’Arbre enchanté, mais non, elle avait déjà passé devant, elle l’avait vu, mais ne s’étais jamais demandé à quoi servait cet arbre…

Sur le site Web http://membres.multimania.fr/cdec2651/quatrieme4.htm, on peut y lire : « Tout a commencé à l’automne 1991, quand le Sire Chevalier Fernand Simard de l’Assemblée Cardinal Louis Nazaire Bégin a mis sur pied avec d’autres partenaires tels que Place Laurier, TVA, le journal Le Soleil, une station de radio locale et une firme de consultants en marketing, un projet d’une oeuvre communautaire afin de secourir les plus défavorisés, c’est à dire des enfants qui, à la période des Fêtes, se sentaient oubliés… À la suite d’une première rencontre avec les différents intervenants, il fut donc décidé que notre mission portera le nom de L’ARBRE ENCHANTÉ DES CHEVALIERS DE COLOMB DE PLACE LAURIER… Depuis déjà 12 ans, nous réalisons le rêve d’enfants défavorisés et handicapés… Les cas nous sont soumis par des Centre d’Entraide, des C.L.S.C., des conférences Saint-Vincent de Paul, des professeurs, des intervenants en milieu paroissial ou de quartier. Les demandes ne sont pas farfelues. La majorité des besoins se situent au niveau des vêtements, d’articles scolaires tels que dictionnaires et livres éducatifs. Cependant, il y a aussi des demandes pour des jouets et des articles de sports. Notre clientèle est constituée de jeunes dont l’âge varie entre 1 jour et 10 ans. Depuis la fondation de l’Arbre enchanté, les Chevaliers de Colomb du 48ème degré ont aidé plus de 38500 enfants.»…

Je lui expliquai que le principe était des plus simple... Je me présente au kiosque de l’Arbre enchanté et j’y choisi une boule de Noël de carton sur lequel apparaissent le prénom de l’enfant, son âge et le choix de cadeau qu’il désire recevoir pour Noël... Parfois, il s’agit d’un jouet, parfois, il s’agit de bottes, de manteaux ou de livres scolaires... Une fois que j’ai choisi la boule de mon choix, je vais magasiner le cadeau et je le ramène pour que les bénévoles des Chevaliers de Colomb puissent l’emballer et le remettre à l’enfant le soir de Noël... Il est aussi possible de déposer un, deux ou cinq dollars dans la « Tirelire géante »... Dès qu’il y aura assez d’argent, les bénévoles achèteront un cadeau tel que décrit sur une boule pigée au hasard…

Les yeux de Joanie n’arrivaient plus à demeurer dans leurs orbites... J’ai su à l’instant même que cette année, nous serions deux à choisir une boule... Joanie avait un petit emploi depuis la Fête du Travail, et avait commencé à se payer ce qu’elle appelait « ses petites folies »... Une très bonne idée allait se transformer bientôt en petite folie…

Joanie arrêta finalement son choix sur trois boules... On suggère un montant approximatif de trente dollars par cadeau, alors, je fis donc remarquer à Joanie qu’elle en avait pour cent dollars... Elle y songea un instant, puis décida que cette année, il y aurait un ou des enfants qui seraient heureux à Noël grâce à elle.. Et qu’elle passerait un beau Noël sachant qu’un ou des enfants passent un beau Noël... Finalement, elle opta pour une seule boule, mais se promit que le manteau qu’elle achèterait serait le plus beau de tous…

Nous avons passé une partie de l’après-midi à acheter chacun le cadeau de Noël « de notre boule »... Et Joanie acheta le plus beau manteau... Trop beau et trop dispendieux pour un enfant défavorisé, tout ce qu’il espère, c’est un manteau, mais bon, cet après-midi, Joanie trippait... Elle aurait bien aimé y laisser l’étiquette du prix pour que le receveur sache combien vaut le cadeau, mais elle y glissa plutôt son nom et son numéro de téléphone, dans une carte de souhaits…

Le 24 décembre au soir, nous étions tous réunis à Trois-Rivières, chez mes parents... Sauf Joanie... Le destin voulu qu’elle doive travailler en surtemps et elle du passer Noël seule chez elle, avec son conjoint... Ils viendraient nous rejoindre le lendemain... Seuls, jusque au moment ou le téléphone sonna... Joanie ne reconnu pas la voix du petit garçon, c’était la première fois qu’elle entendait cette voix... Alexandre ne voulait que remercier Joanie d’avoir acheter le plus beau manteau qu’il avait jamais vu…

Lorsque Line, la mère d’Alexandre, su que Joanie et son conjoint étaient seuls, elle insista pour qu’ils passent la soirée avec eux... C’est sans trop savoir quoi penser que Joanie accepta l’invitation et passa la soirée de Noël dans un petit appartement tout minuscule, tout simple, sans flaflas... Et, à minuit, il y eu un lunch, composé de sandwichs coupés en quatre, faits de « Paris pâtés » dans du pain de couleur... Un jus Kool-Aid aux fraises servait de breuvage... Pendant qu’elle dégustait son xième morceau de sandwich, Joanie regarda son conjoint et lui fit signe qu’elle était d’accord qu’il s’agissait des plus beau sandwichs qu’elle n’avait jamais vu…

Alexandre aimait beaucoup le manteau, mais, à la grande surprise de Joanie, il n’était pas pour lui... Alexandre l’avait donné à Mathieu, son grand frère... malade... Mathieu avait un genre de cancer dégénératif et ne sortait plus, n’allait plus à l’école... Et Alexandre avait inscrit son frère à l’Arbre enchanté pour que Mathieu soit heureux à Noël... Effectivement, Mathieu était très heureux du plus beau manteau qu’il n’avait jamais vu... Mais, il en avait reçu un, tout neuf aussi, le matin même, de ses grands-parents…

Comme Joanie avait gardé la facture, elle proposa de l’échanger, si le marchand voudrait bien... Et le marchand accepta un remboursement intégral... Il faut dire que Joanie travaillait à cet endroit... Problème résolu, mais quoi acheter ensuite... Joanie appela donc Line qui suggéra que Joanie achète un cadeau de son choix, mais qui ne serait peut-être pas un vêtement, peut-être un jouet, peut-être une folie... Même s’ils étaient défavorisés, Line jugea qu’une fois, une seule fois, Alexandre pourrait être un enfant comme un autre…

Joanie me fit part qu’Alexandre lui avait parlé DU Canadien... Tout ce qui se rapportait AU Canadien, que ce soir un T-shirt, une tuque, des cartes de hockey, un poster, tout ferait l’affaire... Et c’est là que, sans réfléchir, j’entrai dans la folie de Joanie... Je faisais partie du club social de la compagnie pour laquelle je travaillais et j’avais mis sur pied, pour la première fois, un voyage au Centre Bell... Le voyage avait lieu la semaine suivante et il restait encore deux places non vendues... Ce fut plus fort que moi, je proposai une place à Joanie et, non seulement elle acheta l’idée sur le champ, elle prit les deux places prétextant qu’elle n’avait jamais été elle-même au Centre Bell et qu’elle se gâterait du même coup…

Je réussi, auprès du club social, à lui obtenir les deux places à bas prix et Joanie alla visiter Line pour obtenir l’autorisation d’amener son fils au Centre Bell... Mais, ce fut une Joanie zombique qui revint à la maison... Eh oui, la mère d’Alexandre avait accepté, en versant quelques larmes de joie, mais Alexandre n’avait pu contenir sa joie et légua aussitôt son billet à son frère Mathieu, un farouche partisan DU Canadien... Joanie ne savait plus que faire… Elle voulait rendre Alexandre heureux, mais lui avait préféré rendre son frère heureux... Et les deux enfants ne pouvaient faire le voyage, seuls…

Trois jours avant le voyage, une personne se désista... Comme prévu, on conserva la moitié de ce qu’elle avait déboursé, et j’offris immédiatement la place à Joanie, qui accepta avec une larme de joie à l’œil... En soirée, elle s’empressa d’aller annoncer la bonne nouvelle à Line, à Alexandre et à Mathieu... Joanie allait accompagner non seulement Mathieu, mais Alexandre également…

Mais, ce fut une Joanie zombique qui revint à la maison... Joanie versa deux larmes, une de tristesse, et une de joie... Je ne comprenais rien et lui demandai ce qu’il avait bien pu se passer... «Vickie, je suis une folle qui ne fait que des folies!... Tu aurais du voir la tête d’Alexandre lorsque je lui ai annoncé qu’il accompagnerait son frère au Centre Bell, cette fin de semaine... Il a pleuré tout son corps!... Mais, tu aurais du voir la tête de sa mère lorsque je lui ai annoncé que le troisième billet était pour elle, et qu’elle accompagnerait ses fils au Centre Bell, cette fin de semaine... Elle en pleure encore tout son corps!... »…

«Tu peux pas savoir, Vickie, comment c’est bon de donner!... J’ai juste envie de pleurer tout mon corps!…Dis, est-ce que tu m’amènera au Centre Bell un jour?…»…

Feed

amark79 a dit...

Ce récit est à la fois émouvant, fabuleux et magique à l'approche de Noël !! J'ai adoré :))

Merci à toi de nous l'avoir partager :)

Bravo une fois de plus.

Jennyfer Exantus a dit...

J'ai eu des frissons à la fin de ton texte. C'était tout simplement excellent Vickie, et quelle bonne idée ces boules de Noël, chaque centre commercial devrait avoir un sapin comme celui-là!

5*

paul laurier a dit...

VICKIE crime tu m as fait pleurer,quand on est issu d,une grande famille on comprend ces choses la....ta fille, c'est uc coeur d'or, tu en as fait quelque chose de bien

michel beaumier a dit...

ce billet mérite d'etre vu au moins 5000 fois
bravo c'est très glorifiant
merci je te donne 5* 5* 5*

gustynov a dit...

Très belle histoire Vickie.J'en profite pour te souhaiter un joyeux temps des fêtes à toi et à tes proches.

QcFan a dit...

5*

mr_taz a dit...

Salut Vickie ... merci de partager ces histoires avec nous ... Et merci Joanie! 5 ***** zétouelles!

Etienne Pelchat a dit...

Très bon billet.

Joanie Gagnon a dit...

ah ma torvisse! je le savais que tu raconterais cette histoire un jour! j'en ai fait des folies dans ma vie, mais à la fin, c'est probablement celle-là dont je suis le plus fière! merci Vickie! bien racontée, ça s'est passé comme cela!

yoyo1168 a dit...

Quelle bon billet

Nathalie Michaud a dit...

Superbe Vickie!

Tu as le don de venir chercher nos émotions, même celles qui sont bien enfouies! 5*!

René Marquis a dit...

FFFiouuuuuu... jpense que je viens de recevoir comme un cadeau de noël moi aussi

Jne suis pas un lecteur assidu de ses commentaires qu'on retrouve sur le net

Mais cette fois-ci, j'ai lu une histoire... Fantastique
Une grande leçon d'Amour .... que tout le monde devrais savoir

Joanie et Vickie ont donné avec coeur.... et ont reçu plus qu'elles ont donné en retour

.... Merci .... de me donner a moi aussi :-)

Nicolas J. a dit...

Magnifique, remarquable, un coup de poing qui nous fait revenir sur la terre ferme, d'autant plus en cette période...

*****

Pier-Luc Venne a dit...

Très beau billet, une histoire très émouvante. 5*

guy5555555 a dit...

salut

je n ai pas le temps de rester sur le grand club je m y suis arreter et j ai tomber sur cette histoire qui me renverse quel belle action wow FÉLICITATION il se passe de bien drole de chose dans la vie MERCI pour se témoignage oufffffffffffff

Angela Priscilla Manocchio a dit...

Wow Vickie quel beau billet tres touchant, tu vois ils y a des gens qui on du coeur dans la vie, et des fois quand on se l'attend de moins c'est la qu'ils apparaissent. Beau geste pour rendre une famille heureuse, wow, tu viens de faire ma journee. 5**************

fanfed a dit...

L'on gagne tellement de connaître ces histoires de gens ordinaires qui accomplissent par leurs décisions extraordinaires des petits miracles de bonheur et autant pour ceux qui lisent ces histoires de gens anonymes mais combien merveilleux! Très touchant , bien des *********

eric david a dit...

Vickie tu vient de faire ma journée avec ton billet ! wow je vais le recommander à toute la population du grand club ! merci pour cette belle histoire !

Papieromix . a dit...

Wow quel beau geste de Joanie d'avoir offert sa place à la mère de Mathieu et Alexendre.

Le plus beau geste de partage que j'ai vu pour la période des fêtes.

Vibrant, touchant, émouvant de nous l'avoir partager

Je l'ai suggéré au capitaine pour le carrousel

locmus a dit...

Il n'y a rien de mieux que donner et savoir jusqu'à quel point la personne qui reçoit puisse être heureuse...

Bon billet :)

redwarrior a dit...

Ton témoignage me fait vibrer et est très touchant. Je ne peux que féliciter Joanie de sa grandeur d'âme. beaucoup aurait abdiquer, remis une quelquoncque babiole ou même s'être offusqué de ne pouvroi emmener Alexandre. Certains auraient probablement dit c'est toi ou personne.

C'est le genre d'histoire qu'il fait bon d'entendre à noël, c'est l'esprit même de noël.

Brava pour la folie...une infini d'étoiles à toutes les deux...

Je crois qu'elle a fait ce jour là un grand pas pour devenir adulte...

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010